Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» CAN 2017 - Gabon 1-1 Burkina
Aujourd'hui à 14:38 par megamonous

» Pitroipa et jonathan zongo out pour le reste de la can
Aujourd'hui à 11:04 par la_methode

» Enfin la liste des 23 forumistes pour la CAN 2017
Hier à 22:17 par ElMagnifico

» Le Onze probable contre le Gabon
Hier à 13:41 par yabre

» CAN 2017 : Ou est passé l'entraineur?
Hier à 12:14 par megamonous

» CAN 2017 - Burkina 1-1 Cameroun
Mar 17 Jan 2017, 15:32 par megamonous

» Réaction de yacouba Coulibaly.
Mar 17 Jan 2017, 12:45 par LENANTAIS

» Encore Burkina &Gabon!
Mar 17 Jan 2017, 12:39 par LENANTAIS

» Charles Kaboré : « Je veux bien terminer en beauté cette coupe d’Afrique »
Lun 16 Jan 2017, 08:24 par ElMagnifico

» ce que pensent les camerounais
Sam 14 Jan 2017, 11:32 par loptimist

» CAN 2017 :le top 11 des plus vieux briscards.
Sam 14 Jan 2017, 11:03 par loptimist

» Alain Traoré, Médecin des Etalons : « Sur le plan de la santé, on peut dire que tous les joueurs se portent bien »
Ven 13 Jan 2017, 14:52 par motto-motto

» Yacouba Coulibaly, sociétaire du RCB en route pour la CAN : « Je suis comme l’ambassadeur du football local au sein de l’équi
Ven 13 Jan 2017, 10:09 par princedelco

» CAN 2017 : Les Burkinabè du Gabon s’organisent pour soutenir les Étalons
Ven 13 Jan 2017, 09:58 par princedelco

» CAN 2017: le onze des jeunes loups de la Coupe d’Afrique
Ven 13 Jan 2017, 09:49 par princedelco

» L'arrivée des lions indomptables retardée à cause d'une probable histoire de prime
Ven 13 Jan 2017, 09:44 par princedelco

» Foot: quels sont les favoris pour une victoire à la CAN 2017?
Ven 13 Jan 2017, 09:01 par princedelco

» Les Etalons au Gabon : La pression monte lentement mais sûrement
Ven 13 Jan 2017, 08:51 par NABIL

» Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2019.
Ven 13 Jan 2017, 08:49 par princedelco

» Le Onze problable de Duarte face au Cameroun
Jeu 12 Jan 2017, 22:27 par fasoboy

Meilleurs posteurs
mazer (2774)
 
okasapro (2624)
 
LENANTAIS (2609)
 
nandok (1214)
 
princedelco (1196)
 
ElMagnifico (1187)
 
megamonous (1124)
 
kango (1015)
 
NABIL (945)
 
Eliséo (906)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
princedelco
 
LENANTAIS
 
flow73
 
okasapro
 
megamonous
 
loptimist
 
mazer
 
NABIL
 
la_methode
 
ElMagnifico
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



L'étoile dans la crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh L'étoile dans la crise

Message par nablasco le Mar 11 Jan 2011, 08:44

Péril dans la maison stelliste

L’EFO, (Etoile filante de
Ouagadougou) a concédé une défaite 1-0, le dimanche 9 janvier au stade
du 4-Août face à l’Union sportive de Ouagadougou (USO). Ce match
comptant pour la 6e journée du championnat national de première division
plonge plus que jamais les Stellistes dans la crise.



Il y a danger dans la maison
bleu-blanc ! C’est le moins que l’on pouvait constater aussi bien au
début qu’à l’issue de cette opposition EFO # USO de la 6e journée du
Fasofoot. Avant que la partie ne commence, on voyait déjà les visages
fermés. L’ambiance n’y était pas. Cela s’explique. En 5 matchs joués,
les Stellistes totalisent seulement 7 points et sont classés 7e, à 8
points du leader, l’USO. Le pire, c’est que l’EFO occupe la place de
relégable des clubs de la capitale.


Dans une telle configuration,
l’entraîneur, Monguéi François, est forcément en sursis. Son éjection ne
tient qu’à un petit bout de ficelle. D’aucuns même soutenaient qu’il
serait viré en cas de défaite.


Malheureusement, le onze aligné ce
jour-là ne faisait rien pour assurer la survie de leur coach : un milieu
de terrain pas dynamique, une attaque amorphe et une défense pas du
tout sereine. Quel langage Monguéi pouvait bien tenir pour revigorer son
groupe en panne de moral ?
Pas grand-chose.


En effet, les poussées adverses étaient
des moments de torture pour le banc des Bleu et Blanc. D’ailleurs, l’USO
avait l’ouverture du score au bout des souliers d’André Yaméogo ; mais
celui-ci n’appuie pas sa frappe alors que les poteaux étaient vides. Ce
qui a permis à Christian Founé de retarder l’échéance (22e mn ; 0-0).


Ce n’était que partie remise puisque 3
minutes après et sur une mauvaise sortie du portier de l’EFO, Amadou
Yoneba, au pied de Simplice Yaméogo, le contre est favorable à
l’Unioniste qui ouvre le score (1-0 ; 25e mn). Dès lors, la
démobilisation s’empare de la "Maison blanche".


Monguéi donne ses consignes par des
gestes. Son adjoint, Baia Jaurès, harangue la troupe. Rien à faire. La
base arrière paniquait à chaque assaut de l’USO.


C’est dans ce contexte que la pose
intervient. Dans les vestiaires stellistes, c’est très chaud. Le
président, Boukary Sawadogo, s’y invite et prend les commandes pour
donner des consignes. Il reproche à tel ou tel joueur son jeu et suggère
même des changements. L’heure est grave.


A la reprise, Monguéi François jette
dans la partie tous ses atouts offensifs (Fadil Sido, Souliho Koné, puis
Fatao Bandé). Rien à faire ; ceux-ci n’apportent pas grand-chose. Seul
Soungalo Ouattara obligeait le portier adverse à sortir le grand jeu
(47e mn).


Le match va prendre fin sur ce score à
l’avantage de l’USO. Et le résultat plonge la Reine des stades pour de
bon dans la crise. Le coach stelliste est dépité. Il explique que toutes
les consignes ont été données pour faire un bon résultat.


Conscient de son sort, il met sa déconvenue sous l’angle de la malchance. "Vous savez, le métier d’entraîneur est spécifique. Et je sais que je suis sur un siège éjectable". Serait-ce les derniers mots de Monguéi François sur le banc des Bleu et Blanc ?


Kader Traoré


Tous les résultats de la 6e journée


EFO # USO : 0-1
Sanmatenga FC # Bobo Sports : 0-2
Sourou Sports # USFA : 0-0
ASFA-Y # RCB : 4-1
BPS # AS Kourritenga : 0-1
USCO # Maya : 0-1
USY # AS Sonabel : 0-0


Le classement à l’issue de la 6e journée


1er : USO 15 points + 8
2e : ASFA-Y 13 points + 10
3e : AS SONABEL 12 points +9
4e : Bobo Sports 12 points +8
5e : USFA 11 points +6
6e : RCB 9 points +3
7e : AS Kourritenga 9 points +1
8e : EFO 7 points +0
9e : AS Maya 7 points -2
10e : BPS 7 points -4
11e : Sourou Sport 5 points -9
12e : US Yatenga 3 points -9
13e : USCO 2 points -10
14e : Sanmatenga FC 0 point -11


Meilleurs buteurs


1er : Salomon Asanté (ASFA-Y ; 6 buts)
2e ex : Soungalo Diakité (AS Sonabel ; 5 buts)
2e ex : Simplice Yaméogo (USO ; 5 buts)


Monguéi François limogé


Hier lundi en fin de matinée, l’on
apprenait le limogeage du coach de l’EFO, l’Ivoirien François Monguéi.
Le comité exécutif du club lui reprocherait les résultats calamiteux de
ce début de saison 2010-2011. En effet, en 6 matches, les Stellistes ont
fait 1 victoire, 1 défaite et 4 nuls, soit 7 points sur 18 possibles,
et premier club relégable de Ouaga selon le règlement de la FBF. Ce qui
n’est pas du goût du bureau central du club.


L’on sentait d’ailleurs en cette
nouvelle année, que la survie de Monguéi à la tête de l’encadrement
stelliste ne tenait qu’à un fil. D’aucuns affirmaient que son véhicule
de service (une 4x4 Land Cruiser blanche) lui aurait été retiré.


Si tel est le cas, cela montre que le
malaise était profond. Et lorsqu’on a vu le président de la section foot
du club, Boukary Sawadogo, le visage très fermé, dans les vestiaires,
le dimanche à la mi-temps de la rencontre face à l’USO, l’on a compris
qu’il y avait péril en la demeure.


De toute façon, l’ex-international
ivoirien semblait plus ou moins préparé à être sauté après sa première
défaite de la saison. Il soulignait qu’il s’en remettrait à la décision
de ses dirigeants. Le couperet est donc tombé.


Monguéi ainsi que son adjoint, Jaurès,
ont pris place sur le banc bleu et blanc la saison passée et avait
réussi le pari de terminer 2e malgré un effectif remanié à 80%. Leur
contrat serait de 2 ans. Qui pour remplacer le coach démis ? Le
cimetière sportif national est, en tout cas, plein d’entraineurs en
chômage.


K.T.

nablasco
Grand Etalon
Grand Etalon

Messages : 333
Date d'inscription : 05/01/2010
Localisation : Ouaga

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: L'étoile dans la crise

Message par nandok le Mar 11 Jan 2011, 08:56

merci pour le brillant commentaire, l'entraineur reste toujours l'homme à abattre si ça ne va pas. Les joueurs ne sont pas de taille où sont complices une dimension à prendre en compte dans les analyses.

nandok
Animateur
Animateur

Messages : 1214
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: L'étoile dans la crise

Message par LENANTAIS le Mar 11 Jan 2011, 12:28

Vu la façon dont le bateau bleu et blanc tanguait depuis le début de saison, le limogeage du coach était attendu. Comme si c'est l'entraineur qui est le seul reponsable des mauvais résultats d'un club. Et les joueurs dans tout ça? N'ont ils pas eux aussi des obligations de résultat?
Un grand club comme l'EFO qui passe chaque année à renouveler son effectif et qui veut avoir des résultats probants immédiatement? L'an passé 14 joueurs ont été remerciés et cette saison 13 ont été priés d'aller voir ailleurs.La mayonnaise peut elle prendre aussi rapidement surtout avec des joueurs inexpérimentés tels Fadil SIDO, Fatao BANDE, Victor NIKIEMA et le novice Amadou YONEBA venu tout droit de l'ASK?
What is the question.
Il faudra repenser l'environnement au niveau de notre football. Chacun des composants de ce sport doit faire son boulot à quelque niveau que ce soit. Dirigeants,encadrement technique,joueurs, supporters et presse sportive. Il faudra surtout éviter les histoires de clans et les intérêts égoistes.
Tant que nous n'éviterons pas la cacophonie,les improvisations et l'amateurisme,alors bonjour l'éternel recommencement.
Monghéi a été sacrifié sur l'autel de l'ingratitude et de l'instabilité de nos clubs. Tous ceux qui ont été à la base de ce séisme à l'EFO devront payer mais encore faudra t-il que les uns et les autres aient le courage de les dénoncer.
Bon vent à MONGHEI pour la suite de sa carrière.Ainsi va le metier d'entraineur.quand les résultats sont bons ce sont les joueurs mais lorsque ça casse ce sont les coachs qui sont virés.
A bon entendeur, salut!

LENANTAIS
Journaliste
Journaliste

Messages : 2609
Date d'inscription : 10/06/2009
Localisation : BOBO DIOULASSO

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: L'étoile dans la crise

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1071 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Delpi

Nos membres ont posté un total de 33082 messages dans 6255 sujets