Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» CAN 2017 - Gabon 1-1 Burkina
Hier à 16:56 par princedelco

» CAN 2017 : « Les Etalons ont toujours leur destin en mains »
Hier à 16:53 par princedelco

» Pitroipa et jonathan zongo out pour le reste de la can
Jeu 19 Jan 2017, 11:04 par la_methode

» Enfin la liste des 23 forumistes pour la CAN 2017
Mer 18 Jan 2017, 22:17 par ElMagnifico

» Le Onze probable contre le Gabon
Mer 18 Jan 2017, 13:41 par yabre

» CAN 2017 : Ou est passé l'entraineur?
Mer 18 Jan 2017, 12:14 par megamonous

» CAN 2017 - Burkina 1-1 Cameroun
Mar 17 Jan 2017, 15:32 par megamonous

» Réaction de yacouba Coulibaly.
Mar 17 Jan 2017, 12:45 par LENANTAIS

» Encore Burkina &Gabon!
Mar 17 Jan 2017, 12:39 par LENANTAIS

» Charles Kaboré : « Je veux bien terminer en beauté cette coupe d’Afrique »
Lun 16 Jan 2017, 08:24 par ElMagnifico

» ce que pensent les camerounais
Sam 14 Jan 2017, 11:32 par loptimist

» CAN 2017 :le top 11 des plus vieux briscards.
Sam 14 Jan 2017, 11:03 par loptimist

» Alain Traoré, Médecin des Etalons : « Sur le plan de la santé, on peut dire que tous les joueurs se portent bien »
Ven 13 Jan 2017, 14:52 par motto-motto

» Yacouba Coulibaly, sociétaire du RCB en route pour la CAN : « Je suis comme l’ambassadeur du football local au sein de l’équi
Ven 13 Jan 2017, 10:09 par princedelco

» CAN 2017 : Les Burkinabè du Gabon s’organisent pour soutenir les Étalons
Ven 13 Jan 2017, 09:58 par princedelco

» CAN 2017: le onze des jeunes loups de la Coupe d’Afrique
Ven 13 Jan 2017, 09:49 par princedelco

» L'arrivée des lions indomptables retardée à cause d'une probable histoire de prime
Ven 13 Jan 2017, 09:44 par princedelco

» Foot: quels sont les favoris pour une victoire à la CAN 2017?
Ven 13 Jan 2017, 09:01 par princedelco

» Les Etalons au Gabon : La pression monte lentement mais sûrement
Ven 13 Jan 2017, 08:51 par NABIL

» Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2019.
Ven 13 Jan 2017, 08:49 par princedelco

Meilleurs posteurs
mazer (2774)
 
okasapro (2625)
 
LENANTAIS (2610)
 
nandok (1214)
 
princedelco (1198)
 
ElMagnifico (1187)
 
megamonous (1124)
 
kango (1015)
 
NABIL (945)
 
Eliséo (906)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
princedelco
 
LENANTAIS
 
flow73
 
okasapro
 
loptimist
 
megamonous
 
mazer
 
NABIL
 
la_methode
 
ElMagnifico
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par Dona le Lun 17 Jan 2011, 15:37

Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le centre de formation de football aide les enfants défavorisés à se forger un avenir.

Ils ont entre quatorze et dix-huit ans. Ils rêvent tous de devenir un jour footballeur professionnel. Au centre de formation Fogebu, à Ouagadougou, au Burkina Faso, les 63 élèves sont des jeunes défavorisés : orphelins, enfants des rues ou déscolarisés.... Pendant trois ans, cette école de football leur permet d’acquérir des connaissances sportives et les prépare à leur réinsertion professionnelle.


Le centre de formation de football est difficile d’accès. Coincé entre une bâtisse officielle et l’imposant palais présidentiel de Blaise Compaoré, le bâtiment ne paye pas de mine. Pourtant, avec 63 élèves, cette école est la seule au Burkina Faso à offrir une seconde chance aux jeunes Burkinabès : l’opportunité de devenir footballeur professionnel dans un club reconnu. A l’initiative de ce centre, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, au Burkina Faso, Ulrich Hochschild. Dans son bureau au centre de Ouagadougou, en complet gris impeccable, le diplomate explique les raisons de cette démarche. "Je voulais faire un projet qui me plaise. Comme j’aimais bien le football et que je voulais aider à la réinsertion des jeunes défavorisés, j’ai décidé de créer ce centre qui allie le sport et le social."

Les heureux bienfaiteurs

Pour mettre en place son projet, M. Hochschild frappe à toutes les portes ou plutôt à celles des ministères, plus enclins à financer son école. Le président burkinabè se lance dans l’aventure et lui octroie 30 hectares de terres, non loin de sa propriété, pour construire son centre. "Son aide nous aura été précieuse", lâche l’ambassadeur, l’œil fixé sur la carte de l’Afrique qui trône sur un pan de mur de son cabinet. Le football semble devenir depuis quelques temps la nouvelle passion des présidents africains. Blaise Compaoré surfe sur cette vague, à l’instar du roi du Maroc, Mohammed VI, qui lui aussi a décidé de participer à la création d’une école de football dans son pays. Un bon moyen pour eux d’attirer les projecteurs sur leur nation, potentiel vivier de jeunes footballeurs de talent.

En attendant la consécration, le centre de football de Fogebu se concentre sur la réinsertion des jeunes par le sport. Originaires de Bobo Dioulasso, de Ouagadougou ou encore de Pô, les élèves âgés de 14 ans environ sont recrutés en fonction de critères sociaux et sportifs. "On nous amène des adolescents qui sont dans des situations très difficiles. Ils sont orphelins, enfants des rues déscolarisés. On leur fait passer des tests de football et on les recrute", souligne le directeur du Centre aux mille casquettes, Ousmane Kaboré, ancien footballeur et chef du protocole d’Etat. Si l’encadrement sportif occupe une place de choix, l’enseignement scolaire demeure essentiel. "Cette école offre l’opportunité aux jeunes d’obtenir le certificat d’études primaires (CEP) et de se lancer dans la vie professionnelle", poursuit-il.

Sur les traces des Étalons

Pendant trois ans, les élèves alternent entre les matchs de football et les cours. Avec deux entrainements par jour, ils acquièrent, à la sortie de l’école, des connaissances tactiques et stratégiques. "A la fin de la formation, les meilleurs partent en stage dans des clubs allemands", lance fièrement Ousmane Kaboré, en désignant ses quatre petits protégés, assis autour d’une table. Il y a Adama, Souleymane, Abdoulaye et Aristide. Tous rêvent de faire carrière à Auxerre, au PSG... et de devenir les stars du football. "J’ai toujours voulu être le nouveau Samuel Eto’o ou Ronaldo. Cette école m’a permis de me perfectionner, d’apprendre l’esprit d’équipe", chuchote Aristide, 20 ans. Sous son air timoré, ce jeune attaquant se révèle très expressif sur le terrain. Il est considéré comme l’un des meilleurs élèves de l’école et se prépare à faire un stage à l’AJ Auxerre.

Depuis quelques années, ce club français essaye de placer ses pions sur le continent africain. En plus de lorgner sur les jeunes joueurs burkinabés, l’AJ Auxerre dirige une école de football à Dakar, baptisée par "Génération foot", dont le parrain n’est autre que le célèbre attaquant togolais, Emmanuel Adebayor. "C’est une chance pour ces enfants que des clubs viennent recruter en Afrique", s’enthousiasme Georg Tripp, entraineur au centre Fogebu. Cet ancien footballeur allemand, sacré meilleur buteur du championnat de D2 en 1975, se veut optimiste pour la dernière promotion de son école. "Même si aucun n’est rentré dans de grands clubs, on a bon espoir. Ces petits deviendront des grands en football ou ailleurs !" En attendant, la plupart ont regagné leur ville natale et essayent de se construire un avenir loin du centre de formation.

Dona
Consultant
Consultant

Messages : 904
Date d'inscription : 11/06/2009
Localisation : Ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par kango le Mar 18 Jan 2011, 10:38

l'avenir du foot burkinabè en route, courage à vous!!!!!!!!!

kango
Modérateur
Modérateur

Messages : 1015
Date d'inscription : 11/06/2009
Localisation : OUAGA

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par gild le Mar 18 Jan 2011, 12:20

Courage car la releve du foot burkinabé vous appartient

gild
Poulain
Poulain

Messages : 150
Date d'inscription : 12/06/2009
Localisation : ouaga

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par belem77 le Jeu 20 Jan 2011, 15:03

salut dabord je vous remerie et bonne et heureuse annee avous aussi que dieu nous aide pour tout ce qu'on veut dans la vie;

t que cette ecole puisent faire des bonnes chauses

belem77
Nouveau poulain
Nouveau poulain

Messages : 43
Date d'inscription : 07/06/2010
Localisation : abidjan

http://google.com

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par jokerandco le Dim 08 Jan 2012, 08:54

Bonjour,



je suis à la recherche d'un centre de formation dirigé par monsieur "KAMBOU". Nom phonétique car je ne connais pas l'orthographe.

Quelqu'un peut il me dire le nom du centre de formation ainsi que quelques informations sur celui-ci? Merci

jokerandco
Nouveau poulain
Nouveau poulain

Messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2012
Localisation : bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par Bianconero le Dim 08 Jan 2012, 11:16

J'ai pas lu mais je voulais savoir ou se trouve le centre?

Bianconero
Niveau PITROIPA
Niveau PITROIPA

Messages : 540
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : Abidjan

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par LENANTAIS le Lun 09 Jan 2012, 09:11

Bonjour et bienvenue à toi Jokerrandco sur le GF-ETALONS.

Cela fait énormément plaisir de se rendre compte que notre forum est bien suivi à travers le monde entier et nous espérons que ton apport nous fera le plus grand bien.

Concernant ta préoccupation, j'ai le plaisir de t'annoncer que le centre dont tu cherches le nom se trouve à BOBO DIOULASSO où je réside.Il se prénomme ASPAC ( Association Sportive Art et Culture) créé et dirigé par Békour KAMBOU Surnommé le sapeur pompier car ayant rendu beaucoup de service aux clubs de BOBO au moment où ceux-ci étaient en crise tel l'ASFB le JCB et BOBO SPORT.

Pour plus d'information sur ce centre de formation situé au secteur 21 ex-Colsama,je reste entièrement à ta disposition.

Voici mon mail: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

LENANTAIS
Journaliste
Journaliste

Messages : 2610
Date d'inscription : 10/06/2009
Localisation : BOBO DIOULASSO

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Fogebu : Une école de la seconde chance au Burkina Faso

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1071 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Delpi

Nos membres ont posté un total de 33089 messages dans 6256 sujets