Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» CAN 2017 - Gabon 1-1 Burkina
Aujourd'hui à 00:07 par okasapro

» Pitroipa et jonathan zongo out pour le reste de la can
Aujourd'hui à 00:01 par okasapro

» Enfin la liste des 23 forumistes pour la CAN 2017
Hier à 22:17 par ElMagnifico

» Le Onze probable contre le Gabon
Hier à 13:41 par yabre

» CAN 2017 : Ou est passé l'entraineur?
Hier à 12:14 par megamonous

» CAN 2017 - Burkina 1-1 Cameroun
Mar 17 Jan 2017, 15:32 par megamonous

» Réaction de yacouba Coulibaly.
Mar 17 Jan 2017, 12:45 par LENANTAIS

» Encore Burkina &Gabon!
Mar 17 Jan 2017, 12:39 par LENANTAIS

» Charles Kaboré : « Je veux bien terminer en beauté cette coupe d’Afrique »
Lun 16 Jan 2017, 08:24 par ElMagnifico

» ce que pensent les camerounais
Sam 14 Jan 2017, 11:32 par loptimist

» CAN 2017 :le top 11 des plus vieux briscards.
Sam 14 Jan 2017, 11:03 par loptimist

» Alain Traoré, Médecin des Etalons : « Sur le plan de la santé, on peut dire que tous les joueurs se portent bien »
Ven 13 Jan 2017, 14:52 par motto-motto

» Yacouba Coulibaly, sociétaire du RCB en route pour la CAN : « Je suis comme l’ambassadeur du football local au sein de l’équi
Ven 13 Jan 2017, 10:09 par princedelco

» CAN 2017 : Les Burkinabè du Gabon s’organisent pour soutenir les Étalons
Ven 13 Jan 2017, 09:58 par princedelco

» CAN 2017: le onze des jeunes loups de la Coupe d’Afrique
Ven 13 Jan 2017, 09:49 par princedelco

» L'arrivée des lions indomptables retardée à cause d'une probable histoire de prime
Ven 13 Jan 2017, 09:44 par princedelco

» Foot: quels sont les favoris pour une victoire à la CAN 2017?
Ven 13 Jan 2017, 09:01 par princedelco

» Les Etalons au Gabon : La pression monte lentement mais sûrement
Ven 13 Jan 2017, 08:51 par NABIL

» Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2019.
Ven 13 Jan 2017, 08:49 par princedelco

» Le Onze problable de Duarte face au Cameroun
Jeu 12 Jan 2017, 22:27 par fasoboy

Meilleurs posteurs
mazer (2774)
 
okasapro (2624)
 
LENANTAIS (2608)
 
nandok (1214)
 
princedelco (1194)
 
ElMagnifico (1186)
 
megamonous (1120)
 
kango (1015)
 
NABIL (945)
 
Eliséo (906)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
princedelco
 
LENANTAIS
 
flow73
 
okasapro
 
loptimist
 
megamonous
 
mazer
 
NABIL
 
ElMagnifico
 
la_methode
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Coupe du monde : Un champion dans ses petits sabots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Coupe du monde : Un champion dans ses petits sabots

Message par Pachwater le Mar 28 Juin 2011, 05:55

Les dieux du foot avaient donné aux champions d’Afrique, mais l’Equateur a tout repris. Les Etalons cadets ont été incapables de gagner leur dernier match pour se qualifier. Ils quittent le Mexique la queue entre les jambes, avec au compteur un zéro pointé. Les raisons d’une débâcle inattendue.

Comment ces champions d’Afrique, ces Etalons si aimés et tant célébrés pour leur bravoure, à travers le pays par un peuple entier, ont-ils pu ainsi dégringoler ? Nous n’allons pas croire avec Séraphin Dargani, coach adjoint, que Bertrand Traoré a manqué aux Etalons et tout a été dépeuplé ! « Nous avions été obligés de nous passer de notre meneur de jeu, Bertrand Traoré, disqualifié par le règlement FIFA. Le remplaçant qu’on lui a trouvé, Patrice Zoungrana, a été blessé pendant la phase préparatoire. Il a été difficile de faire sans eux », a avancé le coach adjoint en conférence de presse d’après-match, pour tenter d’expliquer le fiasco de Mexique.

La situation est que les Etalons cadets sont renvoyés à Ouagadougou, avec des faits de guerre tristement rares. Le champion d’Afrique n’a marqué aucun point. Il compte zéro but marqué ! Jamais dans cette catégorie et à ce niveau de la compétition, le Burkina n’a été autant inexistant. En 3 participations préalables, les Etalons n’avaient pas été stoppés de la sorte. Il est vrai qu’en plus des réaménagements de l’effectif, les joueurs burkinabè ont été victimes d’un arbitrage qui frôle l’injustice. C’est d’ailleurs suite à des décisions iniques de l’arbitre dans l’opposition contre l’Allemagne que les Etalons ont perdu leurs deux milieux de terrain, Aziz Kaboré et Yaya Bamba, leur attaquant « secours », Ben Issa Zerbo et leur coach titulaire suspendu. L’équipe qui était déjà très moyenne, s’est d’avantage affaiblie face à l’Equateur. Peut-être que l’apport aurait pu changer la donne.

Mais, nous n’allons pas verser dans la facilité. Après tout, c’est des champions d’Afrique dont il s’agit. En plus, après deux défaites, les Etalons gardaient intacte leur change de se qualifier. Les dieux du foot ne pouvaient pas être plus gentils ! Il fallait battre l’Equateur et la qualification était dans la poche. Mais comme à son habitude dans cette compétition, c’est une équipe sans imagination offensive qui a été vaincue (2-0). Il sied de considérer aussi ce soutien total du public de Querétaro qui devait redonner des ailes à l’équipe. Et une fois à Guadalajara, c’était comme si un mot de passe « tu ne supporteras que les Etalons et ton pays » avait été donné.

Que fallait-il de plus ? Un buteur a manqué aux Etalons et rien ne pouvait marcher. L’attaquant attitré, Zaniou Sana, meilleur buteur de la CAN des cadets que le Burkina a remportée, était face un passage à vide. Et cela se vivait pendant les entraînements de l’équipe. Il courait et courait encore sur le terrain, mais rien. Même entre eux, il ne marquait pas. Il ne faillait pas s’attendre au miracle, le jour du match. L’autre raison est que l’encadrement technique a fait une confusion entre les compétitions. Le coach Rui Viera n’a-t-il pas refusé un match amical à Querétaro au motif que pour aller gagner la CAN, il n’en avait pas eu besoin ?

Les sessions d’entraînements ont permis de constater que les cadets ont des méthodes d’entraînement un tout petit pour dépassées. Après la phase de l’échauffement, il y a la phase de jeu en deux camps ! Le travail en atelier qui permet d’instaurer des mécanismes, tant en attaque qu’en défense, n’avait pas sa place. Juste le coach arrête sa partie de tant à autre, pour la reprise d’un corner, d’un coup franc ou pour replacer un joueur. Sans être un technicien, nous restons convaincu que ce sont les ateliers qui permettent à une équipe d’avoir une stratégie de jeu. En plus, le staff technique a été miné par des querelles d’égo. Le dialogue entre le coach et son adjoint n’était pas de mise.

A preuve, suite à l’expulsion de Rui Viera lors du match contre l’Allemagne, c’est Pedro, le préparateur physique qui a pris les commandes de l’équipe. De plus, quand le titulaire s’enferme dans les vestiaires sans son adjoint pour des tête-à-tête avec les joueurs dans le seul but d’éviter l’adjoint, il y a un problème. Par ailleurs, les encadreurs ont manqué de logique dans certains choix. L’exemple de Assim Traoré en est la preuve tangible. Ce garçon n’a pas été retenu dans la liste des 21. Mais suite à la blessure de Patrice Zoungrana, il obtient une seconde chance et revient dans le groupe. Contre toute attente, il est appelé pour remplacer un titulaire lors du match contre le Panama.

Quelle logique, ce joueur qui n’était pas jugé digne d’être parmi les 21, se retrouve ainsi parmi les 14 devançant sur le terrain, 7 autres ! Il est dit que les premiers seront les derniers mais là, il y a à ne rien comprendre. Surtout que le gamin, du temps où il était non retenu, n’avait pas droit aux entraînements et donc, faisait des tours de terrain quand le reste de l’équipe jouait. Enfin, la responsabilité de cet échec incombe aussi à la Fédération burkinabè de football (FBF). Pour avoir mal géré administrativement le voyage des Etalons cadets, l’équipe a été obligée de se passer, la veille du match contre le Panama, de son défenseur central, Romaric Banama et de Romaric Pitroïpa. Des erreurs administratives ont compromis leurs documents d’identité.

Utiliser ces joueurs exposait l’équipe à une réserve. Alors, les deux joueurs ont été mis au repos, le temps que les erreurs soient corrigées. Inacceptable à ce niveau ! La somme de ces manquements a conduit les Etalons cadets à l’échec du Mexique. La maigre consolation est qu’il ne faisait pas bon être champion de son continent dans cette coupe du monde. La Hollande, champion d’Europe en titre de la catégorie aussi, a plié bagages. Mais insuffisant face à l’espoir qu’incarnait cette équipe des Etalons.

Jérémie NION : Envoyé spécial au Mexique

Sidwaya

Pachwater
Poulain
Poulain

Messages : 132
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Coupe du monde : Un champion dans ses petits sabots

Message par nandok le Mar 28 Juin 2011, 09:32

dommage, dommage

nandok
Animateur
Animateur

Messages : 1214
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Coupe du monde : Un champion dans ses petits sabots

Message par okasapro le Mar 28 Juin 2011, 16:11

triste constat

okasapro
Animateur
Animateur

Messages : 2624
Date d'inscription : 07/08/2009
Localisation : abidjan

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Coupe du monde : Un champion dans ses petits sabots

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 04:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1071 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Delpi

Nos membres ont posté un total de 33064 messages dans 6255 sujets