Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» CAN 2017 - Gabon 1-1 Burkina
Hier à 16:56 par princedelco

» CAN 2017 : « Les Etalons ont toujours leur destin en mains »
Hier à 16:53 par princedelco

» Pitroipa et jonathan zongo out pour le reste de la can
Jeu 19 Jan 2017, 11:04 par la_methode

» Enfin la liste des 23 forumistes pour la CAN 2017
Mer 18 Jan 2017, 22:17 par ElMagnifico

» Le Onze probable contre le Gabon
Mer 18 Jan 2017, 13:41 par yabre

» CAN 2017 : Ou est passé l'entraineur?
Mer 18 Jan 2017, 12:14 par megamonous

» CAN 2017 - Burkina 1-1 Cameroun
Mar 17 Jan 2017, 15:32 par megamonous

» Réaction de yacouba Coulibaly.
Mar 17 Jan 2017, 12:45 par LENANTAIS

» Encore Burkina &Gabon!
Mar 17 Jan 2017, 12:39 par LENANTAIS

» Charles Kaboré : « Je veux bien terminer en beauté cette coupe d’Afrique »
Lun 16 Jan 2017, 08:24 par ElMagnifico

» ce que pensent les camerounais
Sam 14 Jan 2017, 11:32 par loptimist

» CAN 2017 :le top 11 des plus vieux briscards.
Sam 14 Jan 2017, 11:03 par loptimist

» Alain Traoré, Médecin des Etalons : « Sur le plan de la santé, on peut dire que tous les joueurs se portent bien »
Ven 13 Jan 2017, 14:52 par motto-motto

» Yacouba Coulibaly, sociétaire du RCB en route pour la CAN : « Je suis comme l’ambassadeur du football local au sein de l’équi
Ven 13 Jan 2017, 10:09 par princedelco

» CAN 2017 : Les Burkinabè du Gabon s’organisent pour soutenir les Étalons
Ven 13 Jan 2017, 09:58 par princedelco

» CAN 2017: le onze des jeunes loups de la Coupe d’Afrique
Ven 13 Jan 2017, 09:49 par princedelco

» L'arrivée des lions indomptables retardée à cause d'une probable histoire de prime
Ven 13 Jan 2017, 09:44 par princedelco

» Foot: quels sont les favoris pour une victoire à la CAN 2017?
Ven 13 Jan 2017, 09:01 par princedelco

» Les Etalons au Gabon : La pression monte lentement mais sûrement
Ven 13 Jan 2017, 08:51 par NABIL

» Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2019.
Ven 13 Jan 2017, 08:49 par princedelco

Meilleurs posteurs
mazer (2774)
 
okasapro (2625)
 
LENANTAIS (2610)
 
nandok (1214)
 
princedelco (1198)
 
ElMagnifico (1187)
 
megamonous (1124)
 
kango (1015)
 
NABIL (945)
 
Eliséo (906)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
princedelco
 
LENANTAIS
 
flow73
 
okasapro
 
loptimist
 
megamonous
 
mazer
 
NABIL
 
la_methode
 
ElMagnifico
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Traoré, Koné, Pitroïpa, Kaboré : les symboles de la résurrection du Burkina Faso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

slt Traoré, Koné, Pitroïpa, Kaboré : les symboles de la résurrection du Burkina Faso

Message par lynx le Jeu 15 Sep 2011, 17:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bakary Koné, symbole du renouveau du Burkina Faso




Traoré, Koné, Pitroïpa, Kaboré : les symboles de la résurrection du Burkina Faso


04/09/2011 - 09 h 00 - 15

Alors que le football évolue sans cesse, de nouvelle nations émergent peu à peu comme de nouvelles places fortes. Et alors que les joueurs burkinabés brillent en ce début de saison notamment en Ligue 1, le Burkina Faso apparait comme étant l'une des futures sélections à suivre.

Alors que l’Espagne domine de la tête et des épaules la planète football, de nouvelles nations émergent peu à peu sur l’échiquier du ballon rond mondial. Loin d’une Roja qui écrase tout ou presque sur son passage, quelques sélections tentent de retrouver de leur superbe après avoir connu bien des périodes de disette. Et en Afrique, le Burkina Faso commence lentement mais sûrement à se faire une place de choix. Cinquième nation africaine au classement FIFA devant par exemple l’Algérie, le Sénégal ou le Cameroun, le pays burkinabé démarre progressivement un nouveau cycle a priori plus que positif.

Car il faut dire que de nombreux joueurs issus du Burkina Faso sont désormais des éléments moteurs du championnat de France de Ligue 1. Joueur de l’Olympique de Marseille, Charles Kaboré est l’un des cadres majeurs de la sélection. Faisant partie des tauliers, le milieu de terrain voit par ailleurs d’autres compatriotes briller en cette saison. La belle surprise vient ainsi de Lyon, où Bakary Koné réalise un sans-faute depuis son arrivée entre Rhône et Saône. Jouant comme s’il était là depuis des années, le jeune défenseur passé par Guingamp est l’une des belles pioches de ce mercato. Même son de cloche pour Jonathan Pitroïpa qui, depuis son arrivée à Rennes, flambe dans l’Hexagone. Joueur phare de ce début d’exercice, Alain Traoré réalise pour sa part un démarrage en fanfare, avec à son actif 5 buts en 4 matches.

Et d’ailleurs, contacté par nos soins, le milieu de terrain icaunais ne cache pas sa joie de participer au renouveau de sa sélection : « On fait du bon boulot au sein de l’Afrique de l’Ouest. Au Burkina, on a une très bonne génération qui monte avec Jonathan Pitroipa qui est à Rennes. Il y a aussi Bakary Koné qui est à Lyon, Charles Kaboré à Marseille. Il y en a deux-trois autres aussi en Europe, comme Abdoul Razack Traoré qui est en Pologne. Moumouni Dagano aussi, qui était en Ligue 1, qui est plus âgé que nous mais qui reste un très, très bon attaquant. Je pense que, d’ici deux-trois ans, il faudra compter sur le Burkina sur le plan africain. On verra déjà à la Coupe D’Afrique ce qu’on pourra montrer, ça donnera une idée sur notre groupe. Franchement, je pense qu’on a une carte à jouer ». Au compte goutte, les grands talents émergent au Burkina Faso, annonçant un avenir radieux pour cette nation. Vainqueurs de la Gambie ce samedi, Alain Traoré et ses coéquipiers ont validé leur ticket pour la CAN. Alors, ces prémices se concrétiseront-ils par des trophées ? Affaire à suivre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Khaled Karouri

SOURCE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lynx
Poulain
Poulain

Messages : 163
Date d'inscription : 13/06/2009
Localisation : ouaga

Revenir en haut Aller en bas

slt Re: Traoré, Koné, Pitroïpa, Kaboré : les symboles de la résurrection du Burkina Faso

Message par soum le Mar 20 Sep 2011, 11:02

Attaquant frêle mais virevoltant, Jonathan Pitroipa, le Burkinabé, fait l’unanimité en Bretagne. Mecha Bazdarevic sait déjà combien, demain soir (19 h), le FC Sochaux devra se méfier de cet ailier, qui pourrait être la grande révélation de la Ligue 1 cette saison.
Un match de préparation, un seul, en juillet dernier face à Rennes, a suffi à Mecha Bazdarevic pour parler de Jonathan Pitroipa comme d’un « phénomène ». « Vous verrez, ce gars-là, on en reparlera » avait lâché le Bosnien, visiblement admiratif devant le potentiel et les qualités affichés par celui qui pendant près de sept saisons a fait ses gammes européennes sous les couleurs de fribourg, puis de Hambourg. « C’est une bonne trouvaille. C’est bien pour le Championnat que des joueurs virevoltants nous rejoignent » a dit de lui son nouvel entraîneur Frédéric Antonetti. La panoplie de Jonathan Pitroipa est large : il dribble, feinte, crochète et, malgré un physique très léger (1,76, 60 kg), possède une frappe puissante.

Le public breton a vite été conquis qui a vu encore dimanche le Burkinabé animer le secteur offensif rennais et offrir sa seconde passe décisive depuis les trois coups de la saison. S’il reconnaît devoir encore gagner en efficacité pour devenir un buteur, Jonathan Pitroipa a, malgré tout, déjà scoré à quatre reprises (1 contre le PSG, 3 en Ligue), des buts qui ont contribué à lui donner confiance et à se glisser dans les petits papiers de son coach.

« Il fait des choses que d’autres ne sont pas capables de faire. Il invente » va même jusqu’à consentir Frédéric Antonetti. En tout cas, le natif de Ouagadoudou, qui a déjà fondé la première académie du football au Burkina Faso. « On veut aider les jeunes Burkinabés à réaliser leur rêve » lâche-t-il, pourrait franchement être la grande révélation de ce championnat de Ligue 1. Ce que ne souhaitent pas tout de suite, les Sochaliens qui ont l’avantage d’être prévenus. « Ce gars-là va vite, très vite » avait encore dit Mecha Bazdarevic en juillet. Il le répétera certainement très fortement aux oreilles des Jaune et Bleu aujourd’hui.

soum
Super Membre
Super Membre

Messages : 764
Date d'inscription : 11/06/2010
Localisation : Djibo

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1071 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Delpi

Nos membres ont posté un total de 33089 messages dans 6256 sujets