Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fasofoot J2
Hier à 17:21 par flow73

» Tournoi de l'UMEOA
Ven 02 Déc 2016, 21:30 par nandok

» Fasofoot - J1
Lun 28 Nov 2016, 11:07 par la_methode

» CLASSEMENT FIFA: LE BURKINA FASO GAGNE 17 PLACES
Lun 28 Nov 2016, 10:49 par la_methode

» LIGUE 1 ORANGE CI
Mar 22 Nov 2016, 15:46 par LENANTAIS

» L’ASEC démarre en fanfare (avec un Bancé de gala)
Mar 22 Nov 2016, 11:16 par LENANTAIS

» Un burkinabé rémuant dans le championnat Tunisien
Mar 22 Nov 2016, 09:13 par flow73

» I have done a dream
Mar 22 Nov 2016, 00:33 par mazer

» Que devient Djakis?
Mar 22 Nov 2016, 00:23 par mazer

» LE PROGRAMME COMPLET DE LA CAN 2017
Sam 19 Nov 2016, 08:35 par LENANTAIS

» Plus de peur que de mal pour la FBF
Jeu 17 Nov 2016, 12:42 par LENANTAIS

» Le Burkina s'empare de la tête du groupe D
Mer 16 Nov 2016, 13:46 par LENANTAIS

» Tournoi UEMOA 2016: Tout le calendrier de la compétition
Mer 16 Nov 2016, 10:00 par LENANTAIS

» un membre du Gf en deuil
Lun 14 Nov 2016, 08:49 par la_methode

» FC king realise le grand coup du mercato d'hiver
Ven 11 Nov 2016, 12:00 par LENANTAIS

» Bancé rejoint l 'ASEC MIMOSAS
Jeu 10 Nov 2016, 20:36 par ElMagnifico

» Le début de saison des internationaux
Mer 09 Nov 2016, 13:17 par LENANTAIS

» Quelle équipe des étalons en 2022?
Mar 08 Nov 2016, 12:02 par okasapro

» La liste des 24 pour le Cap Vert
Ven 04 Nov 2016, 20:50 par ElMagnifico

» un match nul qui sonne comme une défaite
Mer 02 Nov 2016, 10:09 par LENANTAIS

Meilleurs posteurs
mazer (2757)
 
okasapro (2601)
 
LENANTAIS (2575)
 
nandok (1214)
 
ElMagnifico (1174)
 
princedelco (1145)
 
megamonous (1109)
 
kango (1015)
 
NABIL (934)
 
Dona (904)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
flow73
 
fasoboy
 
LENANTAIS
 
nandok
 
megamonous
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Dix ans après : Que sont devenus, les Etalons cadets cuvée 2001?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Dix ans après : Que sont devenus, les Etalons cadets cuvée 2001?

Message par soum le Mer 19 Oct 2011, 08:24

Les Etalons cadets, cuvée 2001, même s’ils ne sont pas les pionniers, sont ceux qui ont creusé le sillon dans lequel coule aujourd’hui la rivière du succès de nos moins de 17 ans. Il y a dix ans, cette génération, sous les ordres de Jacques Michel Yaméogo et de Piouhiri Webonga, était vice-championne d’Afrique de leur catégorie aux Seychelles et mieux, ils ont fait vibrer de bonheur tout le Burkina en ramenant la médaille de bronze de la coupe du monde qui s’était disputée à Trinite et Tobago. Une décennie après, que sont devenus ces héros sur lesquels on a rêvé construire un pont d’or car disait-on, ils étaient promus à un bel avenir ?
En dix ans beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Si aujourd’hui, les Fernando Torres, les Javier Mascherano, les Carlos Tevez, les Maxi Rodriguez et autres Andrès Iniesta, qui ont fait partie des équipes que les Etalons cadets, cuvée 2001, ont battues, sont des vedettes mondiales du football que les grands clubs se les arrachent, les nôtres se promènent à travers la planète du sport roi sur la pointe des pieds. Si une poignée a pu se forger un chemin dans le professionnalisme et est parvenue à intégrer par la suite l’équipe fanion des Etalons, d’autres se sont éclipsés en juniors, s’ils n’ont même pas disparu de la circulation après cet exploit. Nous avons tenté tout de même de retrouver leur trace et savoir leur situation actuelle.

• Abdoul Kadré Kontogomdé (Gardien de but)

Après la coupe du monde, il a essayé de se faire une place au Rail club du Kadiogo (RCK). Barré par la concurrence, il se contentera d’un rôle de doublure et de brèves apparitions. Le gardien titulaire de cette formation des Etalons cadets qui a aussi été retenu pour disputer la CAN des seniors au Mali en 2002 s’est finalement résolu à poursuivre ses études et travaille aujourd’hui loin du football dans une institution financière.

• Lassana Kanouté (Défenseur)

Il a presque envoyé les Etalons en coupe du monde. C’est lui qui inscrivit le but victorieux face au Cameroun, une réalisation qui avait alors ouvert les portes des demi-finales au Burkina pendant la CAN aux Seychelles. Titulaire à part entière, il a intégré après la coupe du monde 2001 la formation de l’Olympique du Nahouri. Une expérience qui tournera court car après Kanouté arrêtera définitivement le football. Il est basé aujourd’hui à Bobo-Dioulasso.

• Hamidou Kéré : (Milieu)

Le petit frère de l’actuel capitaine des Etalons “A” a été la surprise de cette sélection. Absent à la CAN, il a intégré l’équipe pendant la phase préparation et a pu s’incruster pour participer à la coupe du monde. Il est resté pendant longtemps l’une des pièces maîtresses du Santos FC avant de tenter une expérience professionnelle en Belgique qui s’avèrera infructueuse. Hamidou Kéré monnaie aujourd’hui ses talents au sein de l’Etoile filante de Ouagadougou.

• Zéphirin Soré (Milieu)

Il a disputé des brides de matchs pendant la coupe du monde. Il a fait le choix de commencer sa carrière au Santos FC mais c’est plus au RCK qu’il s’est pleinement épanoui dans le football domestique. Aujourd’hui au sein de l’AS-SONABEL, Zéphirin peine à se faire une place parmi les 11 titulaires dans cette formation.

• Ousmane Dabré (Défenseur)

Surnommé “M’Bemba”, ce latéral capable de jouer aussi bien à droite qu’à gauche a filé au Santos FC après la coupe du monde. Toujours en compétition, il sera régulièrement appelé avec les Etalons juniors. Après le Santos FC, il s’engagera avec l’ASFA-Y. Il se fait aujourd’hui son trou au sein du CFO.

• Jeannot Ayissoudou Bouyain (Défenseur)

Il était très reconnaissable avec sa tignasse teintée. Jeannot Bouyain faisait régner sa loi sur le côté gauche de la défense. Après la coupe du monde, le Santos FC fut son premier point de chute. Il sera par la suite enrôlé par le RCK après avoir transité par l’ASFA-Y. Il a tenté une expérience professionnelle dans le championnat amateur de France notamment à Blois puis à Saumur. Il a mis sa carrière footballistique entre parenthèses et est rentré au pays cette année pour monter ses propres affaires et cette reconversion semble bien lui sourire. Il est d’ailleurs devenu le patron de sa boîte et est maintenant en permanence entre deux avions.

• Amadou Coulibaly (Défenseur)

Il a été la plus grande perte du football burkinabè. Dès les petites catégories, on lui prédisait un bel avenir. Chose qu’il a confirmée en gardant son poste de titulaire dans les Etalons juniors puis par la suite chez les seniors. Repéré par le Stade Rennais, il y passera trois saisons. Mais c’est une suspension consécutive à un crachat sur un arbitre lors d’une rencontre des éliminatoires de la CAN qui viendra briser son élan. Il tentera de rebondir en vain sans succès. Aujourd’hui en marge du monde du football, il passe le clair de son temps à faire la navette entre Bobo-Dioulasso et la France.

• Saïdou Panandétiguiri (Milieu)

De par sa prestation à la coupe du monde 2001, on avait déjà décelé en Panandétiguiri des qualités indéniables. C’est au Santos FC qu’il fit ses premiers pas en D1 avant de rejoindre l’ASFA-Y. Constant dans son rendement, il gravira tous les échelons dans les Etalons pour atteindre l’équipe fanion qu’il continue de fréquenter aujourd’hui. C’est en Belgique et à Lokeren qu’il déposera ses valises pour le professionnalisme. Il visitera par la suite le championnat allemand puis celui portugais. Aux dernières nouvelles, il est retourné vivre à Lokeren où il serait sans club.

• Henoch Théodorat Bienvenu Conombo (Attaquant)

Il était le plus jeune de l’effectif des Etalons à cette coupe du monde mais aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années. C’est sur la route de Trinidad et Tobago qu’il marquera une halte à Bastia pour signer dans ce club corse. Auteur de quelques buts à la coupe du monde, Conombo confirmera tout le bien dont on disait de lui. A Bastia, il poursuivra sa formation pour intégrer par la suite l’équipe première où il fit quelques apparitions en Ligue 1. Avec les Etalons, il sera le fer de lance des juniors pendant la CAN 2003 jouée au Burkina. Il sera victime d’une fracture en demi-finale face à la Côte d’Ivoire mais cela ne l’empêchera pas de poursuivre sa mue et d’intégrer le groupe fanion des Etalons. Ses multiples blessures à Bastia auront raison de son ascension professionnelle. Aujourd’hui, Henoch Conombo évolue à Chambéry dans le championnat amateur français.

• Abdoul Aziz Nikiéma (Milieu)

Techniquement c’était le plus doué de sa génération. Bonne vision du jeu, bonne conservation du ballon et bonne maîtrise, Aziz était le dépositaire du jeu des Etalons à cette coupe du monde. Parti du centre de formation Planète Champion pour aller achever sa bonification à Bordeaux, il mettra trop de temps pour s’affirmer avec la réserve girondine. Il quittera par la suite Bordeaux pour Niort avant de s’envoler pour aller découvrir le championnat chinois avec le club de Qingdao Jonoon. Avec les Etalons, il est resté le patron du jeu des juniors puis celui des seniors même si aujourd’hui il pèse de moins en moins. Il évolue présentement au Portugal dans le Club Desportivo Trofense en D2.

• Wilfried Léon Bakary Sanou (Attaquant)

Il avait déjà montré de quoi il était capable lors de la CAN 99 en Guinée. Blessé (double fracture péroné-tibia), il avait manqué la première coupe du monde des Etalons cadets en Nouvelle Zélande. L’opportunité lui était alors offert de disputer la compétition mondiale deux années après. Par ses accélérations fulgurantes, Willy a contribué pour beaucoup à la troisième place des Etalons cadets dans cette coupe du monde 2001. Après cette coupe du monde, Wilfried Sanou a aussi entamé une carrière professionnelle qui l’a conduit tout d’abord en Autriche (WSG Wattens, FC Tirol), en Suisse (FC Sion) puis en Allemagne (Freiburg, Cologne) avec une intermède de 6 mois au Japon (Urawa Reds). Wilfried Sanou, selon les dires, séjournerait encore en Allemagne mais il serait sans club aujourd’hui.

• Abdoulaye Ouédraogo (Attaquant)

Il n’a pas eu la chance de disputer la moindre minute dans cette coupe du monde 2001 mais présent dans l’effectif, il a apporté sa contribution pour ce bon parcours de ses camarades. Abdoulaye Ouédraogo a beaucoup porté dans ses bras l’attaque de l’ASFB avant de s’exiler à Bobo Sport. Cette année il n’a pas pris de licence pour cause d’accord non trouvé avec son club a-t-on appris.

• Boureima Ouattara (Défenseur)

Il était la tour de contrôle de cette équipe. Il régnait en maître sur la défense des Etalons cadets et c’est peu dire qu’il a beaucoup contribué à ce parcours fantastique des moins de 17 ans. Après la coupe du monde, il a intégré l’effectif de l’ASFB avant de s’envoler pour le professionnalisme en Norvège et dans le club de Stromsgodset IF. Parallèlement, il va aussi se bonifier dans les Etalons en s’emparant du brassard de capitaine chez les juniors et en s’imposant à un moment donné comme un titulaire à part entière dans l’axe de la défense de l’équipe fanion des Etalons. Mais des blessures récurrentes viendront freiner son ascension et son contrat ne sera plus renouvelé avec son club en Norvège. Boureima Ouattara serait en ce moment à Bobo-Dioulasso, sa ville natale.

• Karim Bamba (Milieu)

C’était le piston de l’entre-jeu des Etalons cadets. C’était l’un des éléments qui parcouraient le plus de distance sur le terrain. Mais Karim Bamba n’aura pas la carrière qu’on lui prédestinait. Certes, il sera régulièrement vu en juniors mais peinera à s’imposer dans la catégorie seniors. En club, il a surtout fait les beaux jours de l’ASFB quand ce club jouait les premiers rôles à Bobo-Dioulasso. Mais la descente en D2 de cette formation va l’envoyer voir ailleurs notamment du côté de Bobo Sport. Il y est jusqu’à présent.

• Oumarou Ouédraogo (Milieu)

Avec Karim Bamba, il constituait la paire de récupérateurs dans le dispositif tactique de Jacques Yaméogo et de Piouhiri Webonga. La coupe du monde a surtout révélé les talents de cet ex planétaire mais Oumarou Ouédraogo ne parviendra pas à confirmer les promesses. Il a surtout peiné à garder le même rendement en juniors avant de disparaître définitivement de la circulation en seniors. Son parcours en club n’a pas été aussi fameux puisque après l’EFO où il démarra comme titulaire, il perdit peu à peu sa place. Il essayera de rebondir au CFO sans succès. Les blessures auront raison de lui. Il tente toujours d’effectuer un come-back. Cette saison sera-t-elle enfin la bonne ?

• Wally Saïd Korabou (Attaquant)

Il a démarré la coupe du monde comme titulaire mais ses maladresses devant les buts lui coûteront sa place au profit de Henoch Conombo. Korabou Wally Saïd après une brève expérience au sein de l’Olympique du Nahouri traversera la frontière pour se retrouver au Ghana. Il y est jusqu’à présent mais ne fréquente plus le football de haut niveau.

• Landry Paul Gorogo (Milieu)

Le football burkinabè a toujours souffert du manque de gaucher talentueux. Landry Paul Gorogo aurait pu apporter l’éclaircie à ce niveau tant sa prestation à la coupe du monde des cadets 2001 a forcé l’admiration du peuple burkinabè. Le joueur du Santos FC après la coupe du monde va quitter son club formateur au profit de l’ASFA-Y. Si sa première saison a été convaincante, les autres qui suivront laisseront à désirer puisqu’il ne parviendra pas à s’imposer en seniors. Il tentera l’aventure professionnelle en Pologne mais cela ne durera pas. Il habite aujourd’hui à Montluçon en France où il se coule des jours heureux loin du football.

• Aboubacar Fofana (Gardien de but)

Barré par le numéro un Abdoul Kadré Kontogomdé, ne disputera aucune minute durant cette coupe du monde des moins de 17 ans à Trinidad et Tobago. Il n’en a pas moins contribué à cette quête de la médaille de bronze des Etalons. Après la coupe du monde, Fofana ne sera plus vu dans les différentes sélections. En club, c’est le RCB qui l’accueille mais même dans cette formation il ne parviendra pas à s’imposer comme titulaire. Il serait toujours avec les “noir et blanc” de Diarradougou.

Béranger ILBOUDO

soum
Super Membre
Super Membre

Messages : 764
Date d'inscription : 11/06/2010
Localisation : Djibo

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Dix ans après : Que sont devenus, les Etalons cadets cuvée 2001?

Message par LENANTAIS le Mer 19 Oct 2011, 16:56

Que de beaux souvenirs en parcourant ces lignes sur les ETALONS CADETS cuvée 2001 médaillés de bronze devant l'ARGENTINE de CARLOS TEVEZ et JAVIER MASCHERANO et l'ESPAGNE D'ANDRES INIESTA et FERNANDO TORRES.

Franchement de fut la belle époque et ça restera gravé à jamais dans nos mémoires.

LENANTAIS
Journaliste
Journaliste

Messages : 2575
Date d'inscription : 10/06/2009
Localisation : BOBO DIOULASSO

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Dix ans après : Que sont devenus, les Etalons cadets cuvée 2001?

Message par emilios le Jeu 20 Oct 2011, 15:13

Merci pour ces infos très enrichissantes sur nos défenseurs à trinité et tobago de 2001.

emilios
Grand Etalon
Grand Etalon

Messages : 354
Date d'inscription : 23/06/2009
Localisation : Ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Dix ans après : Que sont devenus, les Etalons cadets cuvée 2001?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 08:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1070 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sibiry ouattara

Nos membres ont posté un total de 32820 messages dans 6199 sujets