Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Malaga : ça se complique pour Bakary Koné
Hier à 13:46 par mazer

» Les effectifs du fasofoot
Mer 07 Déc 2016, 09:40 par flow73

» Fasofoot J2
Dim 04 Déc 2016, 17:21 par flow73

» Tournoi de l'UMEOA
Ven 02 Déc 2016, 21:30 par nandok

» Fasofoot - J1
Lun 28 Nov 2016, 11:07 par la_methode

» CLASSEMENT FIFA: LE BURKINA FASO GAGNE 17 PLACES
Lun 28 Nov 2016, 10:49 par la_methode

» LIGUE 1 ORANGE CI
Mar 22 Nov 2016, 15:46 par LENANTAIS

» L’ASEC démarre en fanfare (avec un Bancé de gala)
Mar 22 Nov 2016, 11:16 par LENANTAIS

» Un burkinabé rémuant dans le championnat Tunisien
Mar 22 Nov 2016, 09:13 par flow73

» I have done a dream
Mar 22 Nov 2016, 00:33 par mazer

» Que devient Djakis?
Mar 22 Nov 2016, 00:23 par mazer

» LE PROGRAMME COMPLET DE LA CAN 2017
Sam 19 Nov 2016, 08:35 par LENANTAIS

» Plus de peur que de mal pour la FBF
Jeu 17 Nov 2016, 12:42 par LENANTAIS

» Le Burkina s'empare de la tête du groupe D
Mer 16 Nov 2016, 13:46 par LENANTAIS

» Tournoi UEMOA 2016: Tout le calendrier de la compétition
Mer 16 Nov 2016, 10:00 par LENANTAIS

» un membre du Gf en deuil
Lun 14 Nov 2016, 08:49 par la_methode

» FC king realise le grand coup du mercato d'hiver
Ven 11 Nov 2016, 12:00 par LENANTAIS

» Bancé rejoint l 'ASEC MIMOSAS
Jeu 10 Nov 2016, 20:36 par ElMagnifico

» Le début de saison des internationaux
Mer 09 Nov 2016, 13:17 par LENANTAIS

» Quelle équipe des étalons en 2022?
Mar 08 Nov 2016, 12:02 par okasapro

Meilleurs posteurs
mazer (2758)
 
okasapro (2601)
 
LENANTAIS (2575)
 
nandok (1214)
 
ElMagnifico (1174)
 
princedelco (1145)
 
megamonous (1109)
 
kango (1015)
 
NABIL (934)
 
Dona (904)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
flow73
 
fasoboy
 
loptimist
 
mazer
 
mohamedkam
 
LENANTAIS
 
nandok
 
lapampa
 
megamonous
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



‎2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh ‎2,8 milliards pour faire galoper les Etalons

Message par Invité le Ven 04 Nov 2011, 18:36

De tous les points de presse organisés jusque-là par le gouvernement, c’est la première fois que le sport est au menu des échanges. Actualité oblige, les Etalons seront présents à la CAN 2012 coorganisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Pour les accompagner à prendre le grand galop, 2 milliards 800 millions de FCFA seront dégagés à cet effet. C’est ce qu’a annoncé hier jeudi 3 novembre 2011, au cours du traditionnel point de presse du gouvernement, le ministre des Sports et des Loisirs, Yacouba Ouédraogo, qui avait à ses côtés celui de la Santé, Adama Traoré, lequel est intervenu sur des sujets concernant son département ministériel.

Comme les sportifs burkinabè, le gouvernement a suivi l’affaire Hervé Zingué qui a polarisé les attentions. La sous-commission d’organisation de la CAN orange 2012 ayant tranché en faveur du Burkina, celui-ci a pris note et salué la qualification du onze national à cette grande fête du football africain. A deux mois de la compétition, le gouvernement veut donner les moyens aux poulains du sélectionneur national, Paulo Duarte, de faire bonne figure. Selon le ministre des Sports et des Loisirs, Yacouba Ouédraogo, le budget qui a été déjà élaboré est de 2 milliards 800 millions de FCFA et prend en compte la préparation de l’équipe, les primes et d’autres volets.

Dans cette optique, il est prévu du 6 au 15 novembre 2011 deux matches amicaux respectivement contre le Mali, le Sénégal ou le Bénin. En ce qui concerne les supporters, son département attend de rencontrer leur structure (UNSE) et de voir dans quelle mesure les accompagner pour qu’ils jouent leur partition. Le moment venu, les uns et les autres seront situés sur les visas. Malabo, ce n’est pas la porte d’à côté et le ministre prévient que la vie étant chère là-bas il y a des choses qu’il va falloir voir dans l’organisation. Tout le monde, bien sûr, ne peut être dans la capitale équato-guinéenne et, à cet effet, on pourra suivre la phase finale de la 28e édition et celle de 2013 en Afrique du Sud sur le petit écran.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a déclaré qu’un contrat a été signé avec la société LC2 AFNEX qui détient les droits de diffusion. Pour ces deux compétitions, on déboursera 1 311 914 000 de FCFA financés par le budget de l’Etat. Il a même promis que tout sera réglé en temps opportun pour éviter des problèmes. La politique nationale sur le football par rapport à certaine situation (les décorations) a été abordée. Sur cette question, le ministre Yacouba Ouédraogo a dit que le ministère est prêt à accompagner tous les acteurs dans ce domaine. Il a révélé que cette année, plus de 25 joueurs (les anciennes gloires) seront décorés et c’est la preuve qu’ils n’ont pas été oubliés.

On n’a pas occulté les difficultés financières que connaît le Tour du Faso à chaque année et on sait que le contrat avec ASO (Amaury sport organisation) a été résilié. A cette question, le patron des Sports et des Loisirs a reconnu cet état de fait et rappelé que le budget du Tour du Faso est de 400 millions de FCFA. L’Etat, qui ne peut pas tout faire, intervient à hauteur de 160 millions de FCFA, le reste provenant des contributions des sponsors. Pour que les choses continuent d’aller dans le bons sens, il a annoncé que le contact a été repris avec ASO pour qu’on voie dans quelle mesure elle peut encore être utile à notre Tour du Faso qui est bien connu au-delà de nos frontières.

Pas de privilégié dans les évacuations sanitaires

Prolifération des écoles de santé, système de référence et de contre-référence, politique en matière d’évacuation, ordres des professionnels de la santé, tels sont, entre autres, les questions abordées avec le ministre de la Santé, le Pr Adama Traoré.

Pour le chef du département ministériel de la Santé, toutes les écoles privées de formation du personnel de santé ont reçu l’agrément et l’autorisation du ministère des Enseignements secondaire et supérieur. Avant la délivrance des documents, le ministère de la Santé donne un avis technique motivé après l’analyse du personnel enseignant, du contenu du programme d’enseignement et du plateau technique.

A en croire le Pr Adama Traoré, la question des ressources humaines est une préoccupation dans son ministère. C’est pourquoi un processus de réformes est en cours pour que les médecins soient plus proches des centres de santé et que dans chaque chef-lieu de province, il y ait des spécialistes permanents. Du reste, une étude scientifique a montré que le taux de mortalité baisse dans les localités où il y a un certain nombre de spécialistes. Une dynamique est donc engagée avec les partenaires pour booster la formation dans les différentes spécialisations et améliorer les plateaux techniques. Cela permettra à terme de réduire les évacuations sanitaires vers l’étranger. Et à ce propos, le ministre Adama Traoré voudrait rassurer l’opinion publique que contrairement à ce que les gens pensent, les évacuations ne sont pas réservées aux privilégiés. Tout Burkinabè y a droit mais des questions budgétaires se posent souvent. Et foi du professeur, la liste des personnes évacuées peut être consultée pour s’en convaincre.

Les évacuations à l’intérieur du pays entre les centres de santé sont sujettes à caution parce que dans le système de référence, un malade peut transiter par Ouaga pour aller se faire soigner à Saponé. En réalité, dit-on, le système a pour objectif d’éviter les surcharges afin de pouvoir administrer des soins de qualité. "Mais, a poursuivi le ministre, le bon sens voudrait qu’en fonction de l’urgence, on aille au centre de santé le plus proche. Dans tous les cas, un travail de redécoupage de l’administration sanitaire est en cours et résoudra un certain nombre de difficultés".

Toujours dans la quête de solutions à la problématique de la santé, les ordres des professionnels de la santé seront créés chez les infirmiers, les sages-femmes et maïeuticiens d’Etat, les chirurgiens dentistes, etc. Ces ordres, qui ont un rôle à jouer dans les questions d’éthique et de déontologie, faciliteront le règlement de certains problèmes. C’est dans ce sens par exemple, que l’ordre des médecins a entendu certains de leurs confrères dans des cas de mort d’hommes annoncés dans la presse comme des décès liés à des fautes médicales.

Le traditionnel point de presse du gouvernement a pris fin par la 6e rentrée RTB, les réformes en cours au sein du ministère de la Communication pour s’adapter à nos réalités sociales et par les 8es Universités africaines de la communication (UACO) qui se tiendront les 7 et 8 décembre 2011.

Justin Daboné & Damis Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1070 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sibiry ouattara

Nos membres ont posté un total de 32828 messages dans 6201 sujets