Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fasofoot J2
Dim 04 Déc 2016, 17:21 par flow73

» Tournoi de l'UMEOA
Ven 02 Déc 2016, 21:30 par nandok

» Fasofoot - J1
Lun 28 Nov 2016, 11:07 par la_methode

» CLASSEMENT FIFA: LE BURKINA FASO GAGNE 17 PLACES
Lun 28 Nov 2016, 10:49 par la_methode

» LIGUE 1 ORANGE CI
Mar 22 Nov 2016, 15:46 par LENANTAIS

» L’ASEC démarre en fanfare (avec un Bancé de gala)
Mar 22 Nov 2016, 11:16 par LENANTAIS

» Un burkinabé rémuant dans le championnat Tunisien
Mar 22 Nov 2016, 09:13 par flow73

» I have done a dream
Mar 22 Nov 2016, 00:33 par mazer

» Que devient Djakis?
Mar 22 Nov 2016, 00:23 par mazer

» LE PROGRAMME COMPLET DE LA CAN 2017
Sam 19 Nov 2016, 08:35 par LENANTAIS

» Plus de peur que de mal pour la FBF
Jeu 17 Nov 2016, 12:42 par LENANTAIS

» Le Burkina s'empare de la tête du groupe D
Mer 16 Nov 2016, 13:46 par LENANTAIS

» Tournoi UEMOA 2016: Tout le calendrier de la compétition
Mer 16 Nov 2016, 10:00 par LENANTAIS

» un membre du Gf en deuil
Lun 14 Nov 2016, 08:49 par la_methode

» FC king realise le grand coup du mercato d'hiver
Ven 11 Nov 2016, 12:00 par LENANTAIS

» Bancé rejoint l 'ASEC MIMOSAS
Jeu 10 Nov 2016, 20:36 par ElMagnifico

» Le début de saison des internationaux
Mer 09 Nov 2016, 13:17 par LENANTAIS

» Quelle équipe des étalons en 2022?
Mar 08 Nov 2016, 12:02 par okasapro

» La liste des 24 pour le Cap Vert
Ven 04 Nov 2016, 20:50 par ElMagnifico

» un match nul qui sonne comme une défaite
Mer 02 Nov 2016, 10:09 par LENANTAIS

Meilleurs posteurs
mazer (2757)
 
okasapro (2601)
 
LENANTAIS (2575)
 
nandok (1214)
 
ElMagnifico (1174)
 
princedelco (1145)
 
megamonous (1109)
 
kango (1015)
 
NABIL (934)
 
Dona (904)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
flow73
 
fasoboy
 
LENANTAIS
 
nandok
 
megamonous
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par nablasco le Mer 29 Fév 2012, 08:17

De mémoire de journaliste sportif, c’est la première fois au Burkina qu’au sortir d’une coupe d’Afrique des nations de football, on fait un bilan financier de la participation des Etalons à la compétition. Le ministre des Sports et des Loisirs, le colonel Yacouba Ouédraogo, qui veut changer les choses, promet que s’il est à son poste jusqu’en 2013, les Etalons n’iront plus voir le président avant le début de l’épreuve. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a donnée hier mardi 28 février 2012.

La salle de conférences du ministère des Sports et des Loisirs s’est avérée exigüe pour la circonstance. Au moment où les reporters sportifs échangeaient entre eux, on a annoncé l’arrivée du ministre Yacouba Ouédraogo. A peine s’est-il installé après avoir salué les journalistes qu’il consulte rapidement les documents qu’il a en sa possession. D’entrée de jeu, il a rappelé que, lors d’un point de presse du gouvernement, il avait dit que le budget de la participation du onze national était d’environ 2 milliards 900 millions de FCFA.

Après la fin de l’épreuve, le ministre a déclaré qu’il est normal de rendre compte de ce qui en a été fait, dans un souci de transparence, et de répondre en même temps à une certaine opinion qui a épilogué sur ce qui doit rester du budget initial. «C’est légitime effectivement que le contribuable cherche à comprendre ce qui a été fait de son argent», a-t-il précisé.


Selon lui, à la date du 28 février 2012, sur les 2 milliards 900 millions de FCFA, l’Etat burkinabè a débloqué un milliard 660 millions de FCFA. Après l’élimination des Etalons au premier tour, il restait 400 millions de FCFA.


Le ministre a déclaré que cela veut dire qu’on a dépensé à cette CAN 1 milliard 260 millions de FCFA. Le budget de 2 milliards 900 millions de FCFA, a-t-il expliqué, n’a pas été débloqué du coup, on procédait par étape. Cette somme prenait en compte la préparation jusqu’à la finale. En outre, il y avait le déplacement des précurseurs pour préparer le terrain. Avant le départ de l’équipe pour le tournoi, des dispositions avaient été arrêtées pour éviter des incompréhensions plus tard. Si les Etalons avaient remporté le trophée, chaque joueur aurait reçu une enveloppe de 20 millions de FCFA. Ce qui n’a pas été le cas, et du coup, c’est au total 908 millions de FCFA qui «sautent».

Cette somme était uniquement destinée à la finale : 20 millions pour chaque joueur, 10 pour le sélectionneur national, 8 pour l’entraîneur adjoint, 5 chacun pour les médecins et le kiné. C’était la même chose pour les quarts de finale (149 millions) et les demi-finales (166 millions). Le ministre a révélé que chaque joueur a perçu un million comme prime de sélection et 8 millions pour la prime de qualification. Les tenues des joueurs ont couté 12 millions de FCFA. Dans le contrat de l’entraîneur, il était prévu 52 millions de FCFA.

Le stage à Yaoundé et à Libreville est revenu à 105 millions de FCFA. Quant au déplacement des supporters et des journalistes, leur prise en charge s’élève à 588 millions de FCFA.
Au titre des contributions, le ministre Yacouba Ouédraogo a dit que la Chambre des mines a donné 256 millions, et la SONABEL 1 500 000 FCFA que le ministère a reçus. Par contre, la LONAB et l’UEMOA, qui ont promis respectivement 5 et 10 millions de FCFA, n’ont pas encore réagi.


Il n’y a pas que le football

Comme on le sait, il restait 400 millions de FCFA dans la caisse. Mais selon le patron du département des Sports, ce n’est pas seulement le football qui est pris en compte. D’autres disciplines sportives existent, et c’est ainsi que les cyclistes ont été pris en charge pour leur déplacement au Tour de la CEDEAO 2012. La championne d’Afrique Sévérine Nébié a été récompensée d’une somme de 5 millions de FCFA pour avoir gagné deux médailles, et le ministère envisage de l’aider à préparer les jeux olympiques de Londres. Pour le démarrage du Faso foot, la Fédération a bénéficié d’une aide de 20 millions de FCFA. Des judokas et des handballeurs n’ont pas été n’ont plus oubliés ; ce qui a faire dire au ministre Yacouba Ouédraogo qu’il ne reste plus que 250 millions de FCFA dans la caisse.


D’autres sujets ont été abordés avec le conférencier et on est revenu sur l’hôtel où était logée l’équipe. Celui-ci a coûté 65 millions de FCFA alors qu’elle devait prendre ses quartiers à Luba. Selon le ministre, le coach Duarte a trouvé que cette ville était éloignée de Malabo, où l’équipe jouait ses deux premiers matches. Auparavant, c’était un appartement qui avait été retenu à 50 millions de FCFA pour le séjour de l’équipe. Mais là aussi, Duarte n’a pas apprécié le cadre, et c’est finalement l’hôtel Sofitel que ses joueurs et lui ont choisi.

Pour le ministre, cela a nécessité des dépenses alors que tout cela n’était pas prévu au départ. «Si on avait refusé et que les résultats n’avaient pas été satisfaisants, on nous aurait accusé d’avoir bloqué l’argent pour faire autre chose», a-t-il indiqué. Il a affirmé que, contrairement à ce que disent les mauvaises langues, il n’y a pas eu de surfacturation et qu’il défie quiconque de le prouver par des preuves. C’est le consul honoraire du Burkina à Malabo, Ahmed Laurent Sorgho, qui a tout géré sur place, et il pense que celui-ci a fait son travail comme il le fallait.


Le staff technique de même que les joueurs, a-t-il dit, sont capricieux et à un moment, il faut savoir gérer les choses. Ce qui s’est passé est aussi une leçon pour le ministère, qui prendra désormais ses responsabilités quand un hôtel sera retenu par le comité d’organisation de la CAN. «Nous avons gâté les Etalons, et si je suis encore à mon poste jusqu’en 2013, je ne les emmènerais plus voir le président à moins qu’il ne le demande lui-même», a-t-il dit un peu amer. Selon lui, c’est clair et net, et il ne le fera que quand les résultats seront satisfaisants.


L’affaire du coach a occupé une bonne partie des questions, et selon le ministre, le contrat de Duarte prendra fin le 31 mars 2012. Il a proposé à la Fédération, sur les conseils du Conseil juridique du ministère, qu’il accompagne l’équipe au Maroc pour le match amical contre les Lions de l’Atlas qui aura lieu ce mercredi à Marrakech. Mais la Fédération, qui voyait cela autrement, a fini par comprendre pour qu’un procès ne se profile pas à l’horizon parce que Duarte sera dans son droit à partir du moment où son contrat n’a pas pris fin. Il a constaté que le salaire du sélectionneur national est très élevé et dit que le prochain coach n’aura pas la chance d’avoir un salaire faramineux.

Justin Daboné

nablasco
Grand Etalon
Grand Etalon

Messages : 332
Date d'inscription : 05/01/2010
Localisation : Ouaga

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par mazer le Jeu 01 Mar 2012, 10:58

C'EST BON DE RENDRE COMPTE ET C'EST LA PREMIÈRE FOIS QUE çA SE PASSE.effectivement les étalons iront voir le PF si ils nous amènent de bons résultats.
il faut que ça se passe comme ça pour les futurs ministres à venir.il faut investir dans le championnat national pour batir une équipe nationale compétitive.
Arretons tout le temps d'attendre les pros on paie un entraineur très cher qui ne travaille pas sur le plan local et attend les dates FIFA pour commencer son job.c'est du tatonnement


mazer
GF-Etalons VIP

Messages : 2757
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : dakar senegal

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Ven 02 Mar 2012, 18:43

Cet article me plaît à plus d'un titre. Primo, le compte-rendu de mission par le ministre des sports. Secondo le mea culpa du ministre qui promet de ne plus emmener les Etalons voir le Président à moins que ce dernier ne fasse la demande! C'est cela qui m'enchante! Pour moi j'emboîte le pas à ce valeureux ministre pour dire qu'il faut présenter de valeureux guerriers après la bataille et non une troupe qui promet une bataille rangée au Chef! C'est de la promesse-provocation pour ne pas dire un crime de lèse-majesté! Le retour aurait pu être pimenté si la magnanimité, la grandeur, le sens du pardon et le calme olympien du Président lui avaient fait défaut. A ce titre je vous promets un compte-rendu de mission à un roi mossi féru de dolo. A très bientôt!

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par megamonous le Ven 02 Mar 2012, 20:04

C'est une bonne remarque. Meme le chef des moose verse ses benedictions sur des baudets déguisés en étalons. Si moi je pouvais bénéficier un jour de ces precieuses incantations, je parie que je serai plus inspiré. Pas de resultat pas de tapis rouge.Mazer j'ai demandé sur ce forum quel était notre objectif au match d'hier. honorer la journée FIFA?, Peaufiner de nouvelles stratégies pour les joutes futures? Essayer de nouveaux joueurs? panser nos plaies de la CAN? Voir si Duarté allait accepter son limogeage? Savoir qui de la fédé ou du ministère était le plus fort? exporter notre cacophonie dans le royaume shérifien? Nous ridiculiser? je ne savais pas trop. On avait qu'à amener de nouveaux joueurs pour les tester. Vraiment il n'ya aucun souci d'amelioration. Pauvre de nous.

megamonous
Modérateur
Modérateur

Messages : 1109
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Ven 02 Mar 2012, 20:19

Mégamonous je crois que nous ferons un long chemin ensemble avec les Etalons qui nous conduira un jour et indéniablement à leur succès!

Chose promise, chose due :

Un roi mossi féru de dolo

Il était une fois un roi mossi qui aimait le dolo. Chaque matin très tôt il recevait les notabilités de sa contrée. Il s’imprégnait de leur vécu quotidien. Et pour finir il aimait que quelqu’un lui donne des informations sur l’existence ou non d’un bon dolo dans les parages. C’est ainsi qu’un matin d’avril, période de canicule sur l’empire mossi et les environs, ce roi, après les salutations d’usage, fut informé de l’existence d’un dolo pétillant dans le village de Tocé – nom aussi indicateur que le dolo qui s’y prépare- pas assez éloigné du village du roi mais nécessitant une demi-journée de marche aller-retour.

Le roi choisit parmi ses Soongné (aides ou esclaves en mooré) deux braves garçons pour la mission. Nos deux valeureux prirent le chemin de Tocé en trottinant, l’un moins gradé chargé du port de la jarre devant servir de récipient à collecter le breuvage royal ; l’autre gradé et bras ballants était chargé plutôt de la garde du porteur ainsi que du breuvage. Ils arrivèrent très vite au dolodrom, furent servis rapidement et après avoir remercié la dolotière pour les quelques gorgées reçues gratuitement ils prirent congé. Le temps de retour fut plus long du fait de la canicule et de la charge sur l’un. Chemin faisant le porteur de jarre demanda à l’autre de l’aider à descendre le récipient. Il en bue quelques gorgées pour reprendre des forces et avec l’aide de son compagnon il chargea la jarre et ils reprirent la route. Le gradé libre de tout charge commença à se tordre de rires et imaginait déjà les coups de cravaches que son copain allait recevoir pour avoir bu le dolo seigneurial ! Il conseilla le porteur de remplir la jarre avec de l’eau qu’ils demanderont dès l’orée du village. Le porteur refusa cette proposition qu’il jugea malveillante et inacceptable.

Nos deux compagnons, l’un marchant vaillamment sous le poids de la jarre et l’autre se tordant de rires furent bientôt à portée de vue du roi. Celui-ci sans attendre ordonna que sa dulcinée (le Ruumdé ou femme préférée du roi) lui prépare immédiatement une calebasse. Ce qui fut fait. Le roi reçut ses envoyés et fut enchanté par la mousse blanchâtre du merveilleux breuvage ! Il se fit servir. Pressé de goûter le précieux liquide sa majesté ne remarqua pas le niveau de remplissage du récipient. Par contre il remarqua l’air jovial, inhabituel et inopportun de l’un des envoyés. Le roi après s’être rassasié du dolo demanda, non pas au rigolo mais au porteur l’objet de la joie bestiale de son compagnon qui n’est même pas capable de se contenir devant lui, le roi.

Le porteur tout recroquevillé sur lui-même conta au roi qu’après une longue marche il eut soif et but donc le dolo pour reprendre des forces.
Mais est-ce cela qui fait rire ce macaque ? Questionna le roi. Non majesté, répondit le porteur qui ajouta ceci : après avoir bu le dolo il m’a conseillé de remplir la jarre avec de l’eau afin d’éviter d’être puni. Il m’a fait savoir que votre courroux n’as pas d’égal et vous êtes d’une méchanceté légendaire.
En entendant cela le roi rentra en transe car énervé non pas par ces qualificatifs de bourreau qui lui vont droit au cœur mais plutôt le conseil malveillant et provocateur de mélanger son dolo suave avec de l’eau. Il ordonna que l’on administre 200 coups de fouets à ce chimpanzé fait homme, de le rétrograder en simple esclave!
Le roi offrit à son esclave méritant des objets et habits précieux et lui promit la plus belle fille du village en mariage à la prochaine pleine lune signifiant du même coup son changement de grade dans la cour royale !
Le rire venait de changer de camp ! Alors mes chers frères, faisons en sorte que nos rires soient des rires d’encouragements ou de mérite et non des rires accusateurs, mesquins et moqueurs!

Certains me demanderont pourquoi les mauvais qualificatifs allaient droit au cœur du roi? C'est qu'il était réellement méchant et vous le saurez très prochainement!
A bientôt!

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Ven 02 Mar 2012, 20:37

Je voudrais porter à la connaissance de certains forumistes ques mes écrits, contes et histoires drôles n'engagent que moi. Mais une fois publiés ils engagent la responsabilité de Crystal notre cher webmaster. Alors pour tous ceux qui viendraient à les exploiter à des fins privées je leur conseille de bien vouloir mentionner en bas de page le petit auteur Elmagnifico que je suis ou alors le plus grand méritant : GF-ETALONS.
Mes anecdotes sont issues du riche patrimoine ouest-africain en général et particulièrement de l'ensemble de toutes les ethnies qui composent le Burkina Faso.

Sur ce forum je n'interviens pas à titre mercantile mais pour apporter à ma façon la joie au coeur des forumistes et de les maintenir constamment attachés à ce forum que je juge opportun, salvateur et porteur pour la jeunesse du Burkina Faso et pour les Etalons!

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par mazer le Ven 02 Mar 2012, 21:04

JE PENSE AUSSI QUE TU AS LES QUALITÉS DE POÈTE EL MAGNIFICO
MERCI

mazer
GF-Etalons VIP

Messages : 2757
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : dakar senegal

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par megamonous le Sam 03 Mar 2012, 10:19

Ce petit descendant de Gambaga est génial. Il a certainement longtemps vécu à coté des personnes d'un certain age et plein de sagesse comme mes grands parents. Maintenant ce qui me démange l'esprit c'est comment un moaga (son arrière grand-père qui fut Naba Wobgo)qui menaça de couper la tête du premier "oreille rouge" lui proposant l'amitié, arrive à bien manipuler la langue de Molière. ça devrait être encore plus accrocheur si c'était raconter en mooré. Tu es digne de Abga.
Merci pour tes conseils. Nous disons aux étalons ce que nous ressentons. Les critiques sur le forum ne visent rien d'autres qu'à l'amélioration. Ceux qui écrivent sur le forum font des propositions constructives. ils donnent leur point de vue. Je remercie particulièrement Eliséo, Mazer, l'incontournable et l'inimitable Lenantais, Dona le consultant, Crystal le webmaster pour tout ce qu'ils font. Elmagnifico, le poete, chroniqueur, conteur hors pair, digne relève de Abga tu es formidable!

megamonous
Modérateur
Modérateur

Messages : 1109
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Sam 03 Mar 2012, 11:00

Megamonous, merci pour tes compliments. Tu rejoins Mazer, Lenantais, Okasapro et bien d'autres pour me jeter des fleurs. C'est tout à votre honneur. Tu dis vrai Megamonous quand tu affirmes que j'ai fréquenté des personnes d'un certain âge. J'ai aujourd'hui 49 ans. Les copains de mon âge je les compte sur les doigts. Mais les amis bien plus âgés que moi j'appelle tontons je ne peux les compter. J'ai fréquenté un groupe d'aînés pendant près de 8 ans et un jour le plus âgé du groupe a voulu savoir pourquoi je les fréquentais? Je lui ai fait comprendre que c'était pour tirer profit de leur expérience de la vie. C'est cette expérience qui me protège ici au Ghana!
Concernant la langue de Molière c'est un acquis (forcé) des peuples francophones depuis le temps colonial. Aujourd'hui je suis au Ghana où c'est la langue de Shakespeare qui prévaut; là aussi je me débrouille.
Quant à toi Mégamonous, tu n'es pas en reste car peu de gens savent que Naba Wobgo a traité le premier blanc qui viendrait à lui d'"oreille rouge".

Il faut que les jeunes s'adonnent à la lecture. Il faut lire les bons livres. Ils faut se cultiver. Il faut que l'Afrique se réveille et donne la réplique à tous ces blancs qui ont dit un jour : "Les noirs nous allons les dominer car ils ne savent pas lire et même quand ils lisent ils ne comprennent rien"
[/u]

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par reboka le Sam 03 Mar 2012, 11:13

Merci à vous grands frères vos conseils et exemples nous seront bénéfiques. Merci!

reboka
Etalon
Etalon

Messages : 289
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Sam 03 Mar 2012, 18:14

Merci également à toi Reboka. Que l'Eternel te comble de toutes ses Grâces et t'aide à avoir de vieux os! A très bientôt!

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Sam 03 Mar 2012, 18:43

Comme promis je vous balance cette histoire de roi méchant. Dans les temps anciens comme nous les contaient nos grands-parents la loi de la Jungle était aussi un plat préféré des humains. Lisez!

Un roi méchant :
Il est de coutume au Burkina Faso d’organiser la petite chasse ou battue durant la saison sèche, histoire d’avoir de quoi améliorer le goût de la ration quotidienne ou alors de s’occuper sportivement en attendant l’hivernage. C’est ainsi qu’un jour le village de Manéré (bienfait) organisa une battue. Prenait part à cette battue, Nonga Noogo (Celui qui aime tout ce qui est succulent), un jeune homme, géant, trapu ayant le flair fin à même de sentir toute odeur à mille lieux de là. Ce jour-là Nonga Noogo eut le flair, il sentit une bonne odeur. Cette odeur n’était pas propre à la brousse sauvage et reculée mais c’était une odeur familière et propre au village ! Nonga Nooga décida d’avoir le cœur net. Il abandonna le reste de la troupe et partit à la rencontre des bourrasques de l’harmattan qui lui servaient la bonne odeur, suivis de ses deux chiens tachetés de gris. Fouillant par-ci et par-là il s’arrêta soudain, intrigué par des voix humaines qui lui parvenaient.
Pour savoir de quoi il s’agissait, il grimpa sur un jeune figuier d’où il aperçut des hommes réunis à l’ombre d’un grand kapokier en pleine brousse et loin de la voie aménagée qui traversait la contrée de Manéré. Il s’aventura et s’approcha des lieux. Il remarqua que ces hommes étaient assis tous autour d’un autre qui sans hésitation devrait être leur chef. Non loin du groupe, des jeunes s’affairaient à griller de la viande d’un bélier reconnaissable à sa peau étalée au soleil. D’autres jeunes s’évertuaient à servir le dolo, boisson adulée de ce roi loquace et majestueux.
Nonga Noogo s’amena et adressa un salut solennel au chef et à l’assemblée. Ils répondirent à son salut, non sans avoir été surpris par l’apparition soudaine de ce géant aux narines retroussées.
Il y a des manières chez l’homme qui permettent à tout individu de déceler, de flairer s’il était le bienvenu ou non, suspect ou non. Il n’est pas donné à n’importe qui d’avoir ce flair là ! Et Nonga Nooga n’avait pas ce flair là.
Le chef lui posa cette question : Que nous vaut votre apparition soudaine et surprenante ? Nonga Noogo répondit : Chef, c’est l’odeur alléchée de la bonne chair en cuisson qui m’a attiré ici ! Et le chef, après avoir parcouru ses notables d’un regard avisé, rétorqua : Bien, vous avez de belles narines ! Moi, je n’ai pas du tout l’odorat ! Mais peu importe asseyez-vous, vous serez servi. Il fit appeler quatre garçons aussi bien battis que Nonga Noogo qui restèrent attentionnés aux murmures du roi à leur endroit.
Nonga Noogo était ce genre de jeune homme insouciant, candide, prêt à embrasser n’importe qui comme son frère et prenant tout ce qui brille comme de l’or. Il ne faisait pas attention à rien du tout ! Cette conception joviale et débile de la vie va lui coûter des instants inoubliables.
Le chef en conciliabules avec les jeunes avaient ordonné d’attraper Nonga Noogo et de l’attacher comme un bélier. Ce qui fut fait. Non sans difficultés car les chiens opposaient un refus catégorique de voir maltraiter leur maître, mais le nombre des humains armés de bâtons les dissuada d’approcher. Nonga Noogo fut attaché mais mal attaché : cela sera son salut.
C’est alors que le chef se leva prit quelques morceaux de graisse qu’il embrocha sur une longue mais solide tige puis passa le tout sur le feu. La grillade devint incandescente et le chef passa les morceaux fumants et braisés sur les narines du malheureux Nonga Noogo. Pendant qu’il grillait les ventouses du malheureux Nonga Noogo il lui dit ceci : c’est parce que tu as des narines que tu sens les bonnes choses, désormais même les pets sous ton nez ne te diront rien. Nonga Noogo tel un forcené se débattit, hurla tout son saoul, pétarada et chia. Dans ce calvaire digne de bourreaux romains, les cordes lâchèrent. Nonga Noogo constatant sa liberté de mouvement bondit et tel une flèche décochée fila et disparut dans les bosquets escortés par ses chiens qui étaient demeurés à l’écart. Son démarrage subit, tonitruant et fulgurant envoya quelques pincées de terre et de gravier à la poitrine de ce roi inhumain entouré de notabilités sans remords ni chagrin.
Le roi, fier de son acte reçut les ovations de son entourage. C’est dans cette fierté bestiale qu’ils convinrent du début des ripailles !

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par Dona le Sam 03 Mar 2012, 18:45

....Il faut que les jeunes s'adonnent à la lecture.OUI suis d'accord
Il faut lire les bons livres.OUI suis d'accord
Ils faut se cultiver.Encore OUI suis d'accord.
Il faut que l'Afrique se réveille et donne la réplique à tous ces blancs qui ont dit un jour.. HMMM....J'AI DES DOUTES:
"Les noirs nous allons les dominer car ils ne savent pas lire et même quand ils lisent ils ne comprennent rien".SUIS D'ACCORD SUR TOUTE LA LIGNE AVEC LES BLANCS...POURQUOI?Rien que cette semaine pour le poste a la presidence de la federation de football,parmi les postulants lequel est venu avec son dossier au complet?AUCUN.
Pourtant,ils avaient plus de 4 ans pour LIRE,LIRE ET RELIRE afin de COMPRENDRE les conditions a remplir.Mais helas...
CONCLUSION = POUR CACHER QUELQUE CHOSE A L'AFRICAIN,IL FAUT L'ECRIRE NOIR SUR BLANC

Dona
Consultant
Consultant

Messages : 904
Date d'inscription : 11/06/2009
Localisation : Ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Sam 03 Mar 2012, 20:40

Dona, ce que tu viens de dire est malheureusement la vérité toute crue! Mais ce n'est pas toute verité qui est bonne à dire!
Et pourtant on ne peut tendre vers la vérité en demeurant dans le faux et l'usage du faux. Quel paradoxe!
C'est la vérité qui a perdu Galilée. Et pourtant comme il l'a lui même reconnu: Elle tourne!

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par megamonous le Dim 04 Mar 2012, 10:25

J'ai l'impression que personne ne prend au serieux ce role de FBF. Ce qui m'inquiète c'est que meme le colonel qui s'est déclaré depuis longtemps n'était pas aussi prêt. Comment cela peut-il arrivé. Selon les indiscretions, les autres bureaux avaient du mal a bouclé leur liste. Jusqu'à quelques heures de la cloture des candidatures, il cherhaient encore à completer la liste. Je parie que ceux dont les dossiers ont été rejetés ne s'avoueront pas vaincus. Et comme nous n'avons pas encore oublié l'affaire Zingué (meme si elle est derrière nous), je ne serai pas etonné que ces derniers ne mettent les batons dans les roues de la nouvelle fédé. Ce n'est pas de la sorte qu'on peut batir le foot national. Elmagnifico merci encore pour ton histoire. Je t'ai dit que tu as beaucoup bénéficier de la sagesse de mes ancêtres et de l'éloquence du larlé!

megamonous
Modérateur
Modérateur

Messages : 1109
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par reboka le Dim 04 Mar 2012, 11:01

Espérons que pour l’intérêt de toute la Nation les candidats malheureux
ne mettrons pas de battons dans les roues de la FBF qui sera mise en
place et qu'avec les différentes critiques aidant cette FBF tranchera
avec les mauvaises habitudes pour un renouveau! Tous pour la Patrie!

reboka
Etalon
Etalon

Messages : 289
Date d'inscription : 23/11/2011
Localisation : Ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par ElMagnifico le Dim 04 Mar 2012, 11:24

Vraiment il faut du sérieux en toute chose. Comment bâtir une équipe nationale conquérante et forte avec un encadrement désorganisé et désorienté? C'est le moins qu'on puisse dire à travers cette cacophonie de dossiers incomplets. Que les intéressés complètent leur dossier, c'est aussi simple que cela. A cette allure il y a lieu de commencer à pleurer pour nos Etalons. Et parlant de pleurs je vous invite à vivre les pleurs de Bouki l'hyène. Vous comprendrez à travers cette histoire pourquoi l'hyène déteste les carrefours. Lisez :

Pourquoi l’hyène n’aime pas les croisements de chemins ?
Un jour Leuk le lièvre invita Bouki l’hyène à l’accompagner aux funérailles de sa belle-mère. L’hyène accepta l’invitation non par principe de bon voisinage mais par gourmandise. Notre Bouki légendaire se voyait déjà en train d’ingurgiter les gros morceaux de viande accompagnés de vin.
Chemin faisant, nos deux amis rencontrèrent à un croisement un inconnu, un tout petit gars avec une petite pique repliée en guise de queue. Tous les deux n’avaient jamais auparavant rencontré ce type ni entendu parler de lui dans les contrées avoisinantes. C’est donc tout naturellement qu’ils lui demandèrent son identité. Ce dernier se présenta par son nom : Gnonb Sinsin ! Traduit du mooré au français cela donne ceci : Tu me humes et tu pètes !
Nos deux amis remercièrent l’inconnu maintenant connu et continuèrent leur route. Mais l’hyène s’arrêta soudain et dit à Leuk : Je n’aime pas le nom de ce type : Tu me humes et tu pètes ! Qu’est-ce que c’est que ce genre de nom ! Vraiment ce rabougri fait le malin ! Je retourne sur mes pas, je vais l’écraser et il n’y aura rien, je vais le humer !!!
C’est ainsi que l’hyène retourna sur ses pas. Arrivé au droit du croisement Bouki se mit à vociférer : Eh Gnonb Sinsin, fanfaron, bouffon, enflé ou es-tu ? Je suis là lui répondit le petit gars. Bouki sans attendre, d’un air de conquérant effleura notre bout d’homme de son nez. Quelque chose comme un choc électrique traversa l’échine de Bouki ! Il venait de recevoir en plein nez le dard de Gnonb Sinsin, le SCORPION !
Sans savoir ce qui lui arrivait et sans demander ses restes, Bouki repartit en direction de Leuk dans un nuage de poussière. Il vint à frôler Leuk qu’il dépassa comme une fusée et dut puiser de ses forces pour freiner comme un intrépide Etalon, non sans avoir fait un cercle géant histoire de ralentir sa vitesse de Boeing 747 !
Face au semblant de mépris de Leuk son compagnon à sa mésaventure, Bouki demanda s’il n’était pas permis de commencer les pleurs funèbres à l’instant ? Face à son insistance inutile Leuk lui donna la permission.
Commencèrent alors des tonnerres de cris : M’gnonrot wand yé ! M’gnonrot wand yé ! Signification : Mes narines sont en feu ! Mes narines se brisent !
Couverts de ces cris, ils arrivèrent enfin au lieu des funérailles. La belle famille félicita Leuk d’avoir un merveilleux compagnon compatissant à sa douleur. Mais Leuk savait depuis que le dard de Gnonb Sinsin y est pour quelque chose dans les cris de Bouki.
Nos amis furent bien reçus et conduits à l’ombre d’un grand tamarinier. Bientôt les mets et les breuvages commencèrent à défiler mais Bouki n’avait plus d’appétit et sa vision était des plus floues par le fait de ses naseaux enflammés. C’est ainsi qu’un bouc vint à passer et eut l’audace d’adresser un salut à Leuk et à Bouki. Face au calme inhabituel de ce dernier Leuk demanda : Eh Bouki tu ne reconnais plus le Bouc qui vient juste de nous saluer ? Et Bouki dans un grondement sourd rétorqua à Leuk : Qui t’a dit que c’est le bouc, tu ne vois pas clair toi ! As-tu remarqué la pique recroquevillée en guise de queue ! Ce n’est pas le bouc, c’est Gnonb Sinsin dans toute la splendeur de ses forces juvéniles ! Gare à toi ne commets pas les mêmes erreurs que moi !
En fait c’était un bouc costaud ! Mais comme dit l’adage : Chat échaudé craint l’eau froide !
Depuis cette mésaventure l’hyène se méfie des croisements. Et quand elle est surprise par un croisement, elle hurle, défèque et détale dans les prés. Et Bouki l’hyène a tenu à décrire ce petit gars à sa lignée en changeant le nom de Gnonb Sinsin (Tu me humes et tu pètes) par Gnonb Sinsan (Tu me humes et tu chies)
A très bientôt !

ElMagnifico
GF-Etalons VIP

Messages : 1174
Date d'inscription : 05/06/2011
Localisation : Manzini / Swaziland

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Bilan de la CAN 2012 : «Les Etalons n’iront plus voir le président si…» (Yacouba Ouédraogo, ministre des Sports)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1070 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sibiry ouattara

Nos membres ont posté un total de 32820 messages dans 6199 sujets