Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Ahmed Toure, Le Simba de l'asec
Dim 10 Déc 2017, 18:47 par tarnam

» Crystal Palace et West Bromwich Albion visent Charles Kaboré
Mer 06 Déc 2017, 19:05 par mazer

» États-Unis: Déjà 28 buts pour Alimata RABO avec Oklahoma
Mer 06 Déc 2017, 09:37 par nablasco

» Ajax : la révélation Hassane Bandé a signé ! l
Mar 05 Déc 2017, 11:33 par nablasco

» Hassane Bande: L'Ajax propose 9,5 millions d'€ pour le recruter
Lun 04 Déc 2017, 16:35 par nablasco

» Fenêtre des pros : Bandé à Malines jusqu’en 2021 mais…
Lun 04 Déc 2017, 10:38 par Ismo Zeba

» TOP TEN CLASSEMENT FIFA ZONE AFRIQUE 23/11/2017
Jeu 23 Nov 2017, 15:08 par LENANTAIS

» Aristide Bancé : « Je ne suis pas votre esclave, je rentre chez moi »
Mar 21 Nov 2017, 18:37 par mazer

» TOUTE L'EUROPE VEUT BANDE
Lun 20 Nov 2017, 10:18 par princedelco

» CHAN 2018/ LE BURKINA DANS LE GROUPE D
Dim 19 Nov 2017, 12:54 par mazer

» Le onze de demain
Dim 19 Nov 2017, 11:11 par mazer

» Charles Kaboré : « Valorisons nos jeunes, c’est important »
Ven 17 Nov 2017, 08:30 par princedelco

» Mondial 2018 : Les Etalons n’iront finalement pas en Russie
Ven 17 Nov 2017, 08:30 par flow73

» Charles Kaboré à propos de sa retraite : « On verra après ce match »
Ven 17 Nov 2017, 03:28 par mazer

» Paulo Duarte : «La décision du TAS ne nous intéresse plus »
Ven 17 Nov 2017, 03:25 par mazer

» Notations des étalons après le match BURKINA FASO vs CAP-VERT
Ven 17 Nov 2017, 01:40 par mazer

» Le ridicule de la FBF
Lun 13 Nov 2017, 10:38 par princedelco

» Bilan des 25 sélectionnés
Dim 12 Nov 2017, 18:03 par yabre

» Paulo Duarte à propos de Patrick Malo : « J’ai mis mon orgueil de côté »
Mar 07 Nov 2017, 08:34 par princedelco

» Fenêtre des pros : Balima, nouvelle légende du FC Sheriff Tiraspol
Sam 04 Nov 2017, 10:10 par mazer

Meilleurs posteurs
mazer (2886)
 
LENANTAIS (2719)
 
okasapro (2666)
 
princedelco (1328)
 
nandok (1217)
 
ElMagnifico (1193)
 
megamonous (1130)
 
kango (1015)
 
NABIL (977)
 
Eliséo (929)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
nablasco
 
mazer
 
lapampa
 
Ismo Zeba
 
flow73
 
tarnam
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
princedelco
 
nandok
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Pourquoi le BF attire les footballeurs ivoiriens?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Pourquoi le BF attire les footballeurs ivoiriens?

Message par kango le Jeu 09 Juil 2009, 10:56

Rolling Eyes Rolling Eyes Le Burkina accueille fréquemment des jeunes footballeurs ivoiriens dont le rêve est de séduire des clubs étrangers. Si certains sont parvenus à se faire une place au soleil, la majorité continue de galérer. Qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Que gagnent-ils ? Enquête. Evil or Very Mad Evil or Very Mad



Il se souvient encore de son premier voyage en train vers le Burkina Faso, un mardi du mois d'août 2005. Il a quitté, son quartier non loin du grand marché de Koumassi, sa famille, ses amis et toutes ses petites habitudes pour le grand saut vers Ouagadougou. Animé par la farouche volonté de devenir un footballeur professionnel, il est parti. Lui, c'est Koné Bakary dit «Bako», défenseur international burkinabé d'origine ivoirienne de l'En Avant Guingamp (D2 France). Calé dans un fauteuil de l'airbus A 319-112 de la compagnie «Air Burkina», le ramenant en Côte d'Ivoire, 48h après la rencontre Etalons-Eléphants (3-2) dans le cadre des éliminatoires Can-Mondial 2010, samedi dernier, ce gaillard d'un mètre quatre vingt huit pour quatre vingt kilos, âgé de 21 ans et originaire de la ville de Tengrela, raconte ses débuts en terre burkinabé. Avec le sourire. «Je suis arrivé au Burkina grâce à un monsieur nommé Chabouda qui dirigeait notre centre de formation à l'époque à Koumassi (Abidjan). J'ai passé un test à l'EFO. Ça a marché. Par la suite, j'ai joué la Can Juniors avec les Etalons au Congo. C'est dans la foulée que Guingamp m'a recruté. Depuis 2006-2007 donc, j'évolue à Guingamp (Ligue 2) en France. A présent, c'est chez les seniors que je fais mes preuves», commence-t-il par expliquer.
C’est dur mais ils s’accrochent

Comme lui, ils sont nombreux, les jeunes footballeurs ivoiriens, à écumer le championnat de football du Burkina Faso. «Une trentaine…», croit savoir le secrétaire général du Club de football de Ouagadougou (CFO), Biyam Saïdou. Ce dernier reconnaît aussi que «les footballeurs ivoiriens apportent beaucoup au championnat du Burkina. Je dirai même qu'ils sont meilleurs et plus ambitieux». Kaboré Mohamed, ex-gardien de l'Asec mimosas, désormais à l'EFO, pense autre chose: «La Côte d'Ivoire est une grande nation de football et a de bons joueurs. Mais, ceux qui viennent ici sont généralement «vieux» et s'apparentent à des mercenaires ». Il a raison sur toute la ligne car les footballeurs ivoiriens du Burkina Faso sont, pour la plupart, d’anciens pensionnaires de la Ligue 1. Bien qu'en fin de carrière, ils refusent de raccrocher les crampons sans gloire. Pour le reste, l'âge de ces joueurs oscille entre 17 et 25 ans. Au Club de football de Ouaga (CFO), par exemple, on retrouve exactement huit Ivoiriens. Ils ont pour noms Coulibaly Moussa, Kouamé Valentin, Oulaï Hermann, Koné Lassina, Traoré Moussa, Séka Raymond, Doumbia Adama et Koffi Yeboa. Tous sont logés dans une grande villa du quartier de la Patte d'Oie. Entre séances d'entraînement et matches officiels, ils trouvent le temps de rêver à une carrière pro. Et à l'instar de leurs coéquipiers, ils se restaurent dans un maquis sénégalais. Mieux, ils y sont abonnés. Les primes de match varient entre 15.000 et 30.000 Fcfa dans ce club. Tout ce que leurs dirigeants demandent, en retour, ce sont des résultats positifs. Grâce à leur président, Sirima Lassina, la possibilité de rejoindre des clubs professionnels est aussi réelle. N'est-il pas à la base des transferts de Moumouni Dagano, Mady Panandétiguiri, Ahmed Touré ou encore Aristide Bancé ? A l'EFO, on retrouve deux défenseurs ivoiriens: Digbeu Lago Martial et Bamba Souleymane (ex-Stade d'Abidjan). Logés par leur club, ils perçoivent un salaire de 200.000 Fcfa chacun. Seule l'ASFA Yennenga ne compte pas de joueurs ivoiriens ou originaires de la Côte d'Ivoire. La précision est de taille étant donné que plusieurs joueurs changent de nationalité en cours de route. «La Fédération burkinabé de football n'autorisant que trois joueurs non burkinabè par match, les dirigeants préfèrent naturaliser ceux qui le désirent. Le tour est ainsi joué», explique Berthé Mamadou, président de la section football du CFO.
Au bout de l’effort, le succès

On retrouve aussi trois autres Ivoiriens à l'Union sportive de Ouaga (USO). Il s'agit de Yeboa Franck, de Doumbia Koulangoulou et de l'entraîneur Silué Yelato. Classée dernière équipe de Ouaga, l'USO est malheureusement reléguée en D2. Au Racing club de Bobo, Sylla Mamadou se distingue bien. A ce niveau, «Bako» a séduit Drissa Traoré Saboteur qui l'a attiré en sélection nationale à l'issue d'une rencontre amicale EFO-Etalons. «Je ne regrette pas d'être passé par le Burkina Faso. Ce pays m'a permis d'être aujourd'hui à ce niveau. C'est avec beaucoup de joie que j'en parle car je me morfondais à Abidjan. Lorsque l'occasion de faire le voyage pour jouer au Burkina s'est présentée, je n'ai pas hésité. J'ai tenté le coup et avec la bénédiction de tout le monde, ça a marché», confirme-t-il. Mais les footballeurs ivoiriens ne font pas souvent l'affaire de leurs employeurs comme cela a été le cas à l'AS Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso, mal classée en championnat. Ce club se serait séparé de ses trois Ivoiriens en milieu de saison. Le président du Racing club du Kadiogo (RCK), Philippe Kiemtarboum, préfère faire confiance aux jeunes burkinabè. Au Racing club de Bobo-Dioulasso, en revanche, Drissa Traoré dit saboteur, qui est le patron du banc de touche, ne se prive pas de joueurs ivoiriens. Il a même un faible pour eux après s'être fait un nom au Stade d'Abidjan et à l'Asec mimosas. On retrouve encore des jeunes Ivoiriens dans des clubs de l'intérieur du pays comme Koupèla, Banfora ou Ouahigouya. Lago Digbeu Martial de l'EFO confie qu'il monnaie son talent au pays des hommes intègres car la vie y est facile et des opportunités existent pour émigrer en Afrique du Nord et en Europe. En clair, le Burkina Faso constitue un tremplin pour lui et tous les autres. A raison. En jetant un coup d'œil sur la liste des Etalons, on constate que Koulibaly Paul (Libye) est passé par l'EFO. Charles Kaboré s'est distingué à l'AS Sonabel avant de taper dans l'œil de Libourne St Seurin et poursuit sa progression à Marseille depuis l'an dernier. Kéré Mahamadou de Charleroi en Belgique a fait les beaux jours de Santos FC. Pareil pour Tall Mamadou, frère cadet de Tallé Ibrahim, qui a évolué aux Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso avant de signer en Algérie, à Brest en France et depuis quelques mois au Portugal. Bref, en passant par le Burkina Faso, certains joueurs trouvent facilement le chemin de l'Europe et gagnent bien leur vie. Koné Bakary dit «Bako» récolte à présent les fruits de son travail. Vivant dans le Nord de la France, il est sur le point de se fiancer avec une ressortissante française avec qui il a déjà une adorable fillette prénommée Yanissa. Son conseil : «N'hésitez pas à tenter votre chance au Burkina. C'est un pays qui offre plein d'opportunités aux jeunes footballeurs. Mon exemple n'en est-il pas la preuve palpable ?»


Guy-Florentin Yaméogo
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

vos avis.
avatar
kango
Modérateur
Modérateur

Messages : 1015
Date d'inscription : 11/06/2009
Localisation : OUAGA

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Pourquoi le BF attire les footballeurs ivoiriens?

Message par foster le Jeu 09 Juil 2009, 18:27

Je ne sais pas si il faut en rire ou pleurer. Charles kaboré, Kéré Mahamadou, Koulibaly Paul, Aristide bancé sont considerés comme d'origine ivoirienne? pourquoi pas Blaise même. Ila sont vraiment drôle les ivoiriens mais c'est pas leur faute si ces joueurs la même pour l'amour de la plage et de l'attieké se presente comme des ivoiriens. On aurait pu comprendre au moins s'ils consideraient aussi les Alassane Ouattara comme ivoirien.
avatar
foster
Poulain confirmé
Poulain confirmé

Messages : 84
Date d'inscription : 03/07/2009
Localisation : Canada

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1073 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Ismo Zeba

Nos membres ont posté un total de 33798 messages dans 6475 sujets