Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Lille : le gardien Koffi signe 5 ans (officiel)
Hier à 13:36 par LENANTAIS

» Bilan de la saison II : Les autres internationaux d'Europe
Hier à 10:13 par flow73

» Abdoul Aziz kaboré rejoins Boulogne
Hier à 08:43 par mazer

» Fasofoot - Jounée 26
Lun 19 Juin 2017, 07:30 par flow73

» Groupe Viber et WhatsApp
Sam 17 Juin 2017, 11:46 par Ismo Zeba

» Burkina Faso 3 # 1 Angola. Vos critiques.
Jeu 15 Juin 2017, 09:24 par princedelco

» CAF: Bertrand Traoré, Sow, Doumbia dans l’équipe-type de la J1
Jeu 15 Juin 2017, 09:19 par princedelco

» Lyon : ça avance pour Bertrand Traoré
Jeu 15 Juin 2017, 09:17 par princedelco

» Afrique CAN 2019: Résultats et classements après la 1ère journée
Lun 12 Juin 2017, 15:15 par princedelco

» Ajax:Le Burinabè Lassina Frank Traoré va bientot signer
Lun 12 Juin 2017, 13:45 par princedelco

» Le BNSE, une nouvelle association de supporters des Etalons est née
Sam 10 Juin 2017, 10:10 par mazer

» Le onze probable face a l'Angola
Sam 10 Juin 2017, 09:43 par mazer

» Burkina # Angola : Paulo Duarte donne les clés du match
Sam 10 Juin 2017, 09:07 par mazer

» MTN Ligue 1 : S’il veut être champion, Bancé cherche aussi le titre de meilleur buteur !
Ven 09 Juin 2017, 10:47 par LENANTAIS

» Bertrand Traoré sait où il va la saison prochaine, mais…
Jeu 08 Juin 2017, 16:43 par mazer

» Bilan de la saison - Les Étalons en France
Jeu 08 Juin 2017, 09:00 par LENANTAIS

» Dylan Ouédraogo : « Je me sens déjà très bien ici »
Mer 07 Juin 2017, 08:31 par LENANTAIS

» Chili # Burkina : Les Burkinabè perdent 3 à 0 en jouant à dix
Mar 06 Juin 2017, 02:07 par mazer

»  Arthur Zagré, l’équipe U17 de France et le Burkina
Mar 06 Juin 2017, 02:00 par mazer

» LE CHILI VEUT PORTER PLAINTE CONTRE LA FBF
Dim 04 Juin 2017, 20:24 par Eliséo

Meilleurs posteurs
mazer (2837)
 
LENANTAIS (2708)
 
okasapro (2659)
 
princedelco (1282)
 
nandok (1217)
 
ElMagnifico (1193)
 
megamonous (1130)
 
kango (1015)
 
NABIL (969)
 
Eliséo (927)
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
princedelco
 
nandok
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Message par nandok le Mer 24 Oct 2012, 11:27

Avant le coup d’envoie du match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 entre le Burkina Faso et la Centrafrique, une scène malheureuse entre l’entraîneur des Étalons Paul Put et son adjoint Sidi Napon a marqué ceux qui ont suivi les deux hommes. Paul Put et son préparateur physique ont devancé l’ancien joueur des Étalons au banc de touche où se trouvait sur le côté gauche deux sièges proches pour l’entraîneur et son adjoint et sur le côté droit ceux réservés au corps médical, à l’entraîneur des gardiens, au préparateur physique. A l’arrivé de Sidi Napon, le préparateur physique était assis à la place de l’entraîneur adjoint. Paul Put a accueilli Sidi Napon et a demandé celui-ci d’aller s’asseoir à la place des chaises réservées aux préparateurs physiques, à l’entraîneur des gardiens, à la commission médicale etc. Sidi Napon d’un signe de la main, a fait savoir qu’il n’irait pas s’asseoir à la place indiquée mais qu’il occuperait bien la chaise réservée à l’adjoint. Le préparateur physique Frédéric Renotte est donc allé chercher une chaise pour venir rejoindre l’entraîneur principal et son adjoint. Ils étaient donc trois au lieu de deux comme on le voit habituellement
Selon la source, le problème se situe au niveau des transferts des joueurs. La présence de l’ancien joueur des Étalons dérangerait Paul Put et Boureima Maïga manageur de Paul Put au Burkina. Ce dernier profiterait de la présence du technicien belge pour le transfert de certains joueurs qui leur rapporterait de gros sous. « Si Ibrahim Gnanou malgré les critiques est toujours convoqué, c’est pour lui trouver un contrat. Sidi a proposé à son entraîneur principal de convoqué Steeve Yago, défenseur central ainsi que le jeune Cheich Omar Bangré de Toulouse pour créer de la concurrence en défense. Il ne l’a pas écouté ». Cela n’aurait pas non plus plu à l’entraîneur adjoint qui estime que ses suggestions ne sont pas prises en compte. La tension entre les deux hommes auraient même rejaillit sur certains joueurs surnommé le groupe de Maïga qui selon d’autres sources se seraient plein auprès du ministre des sports Yacouba Ouédraogo. Mais, selon la première source, « Si Sidi Napon est toujours là, c’est à cause de Sita Sangaré. Le ministre voulait qu’il s’en aille mais le président de la FBF y est opposé». Cette situation aurait crée des frictions entre les deux hommes surtout que certains informations affirment que le choix de Paul Put n’était pas celui de Sita Sangaré. Certains joueurs des Étalons ont mal accueillis l’arrivée de Paul Put. Cela s’est fait ressentir lors de la conférence d’après match. Moumouni Dagano, le capitaine des Étalons affirmait qu’ils ont réussi à s’entendre malgré les problèmes qu’il y avait entre le coach et les joueurs. Bakary Koné, le défenseur des Étalons a souhaité plus de professionnalisme au niveau des Étalons.
avatar
nandok
Animateur
Animateur

Messages : 1217
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Message par jey le Mer 24 Oct 2012, 11:48


REAGISSEZ



Share on facebook

Share on email Share on print


Vidéos


Football/CAN 2013: Les Etalons du Burkina se qualifient en battant la Centrafrique (3-1)
ORTM - 14/10/2012


Dans le dossier



Sport/ Football 2012

Les Étalons du Burkina se sont qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 en Afrique du Sud. Si l’encadrement technique s’est battu pour l’obtention de cette qualification, il se trouve qu’entre l’entraîneur Paul Put et son adjoint Sidi Napon, l’entente n’est pas parfaite.

Avant le coup d’envoie du match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 entre le Burkina Faso et la Centrafrique, une scène malheureuse entre l’entraîneur des Étalons Paul Put et son adjoint Sidi Napon a marqué ceux qui ont suivi les deux hommes. Paul Put et son préparateur physique ont devancé l’ancien joueur des Étalons au banc de touche où se trouvait sur le côté gauche deux sièges proches pour l’entraîneur et son adjoint et sur le côté droit ceux réservés au corps médical, à l’entraîneur des gardiens, au préparateur physique. A l’arrivé de Sidi Napon, le préparateur physique était assis à la place de l’entraîneur adjoint. Paul Put a accueilli Sidi Napon et a demandé celui-ci d’aller s’asseoir à la place des chaises réservées aux préparateurs physiques, à l’entraîneur des gardiens, à la commission médicale etc. Sidi Napon d’un signe de la main, a fait savoir qu’il n’irait pas s’asseoir à la place indiquée mais qu’il occuperait bien la chaise réservée à l’adjoint. Le préparateur physique Frédéric Renotte est donc allé chercher une chaise pour venir rejoindre l’entraîneur principal et son adjoint. Ils étaient donc trois au lieu de deux comme on le voit habituellement.


Manque de collaboration entre Paul Put et Sidi Napon

En réalité, cette scène témoigne de l’ambiance délétère entre les deux hommes depuis leurs prises de fonction en mai 2012. Le problème entre les deux hommes aurait commencé lors des premières séances d’entrainement. Paul Put aurait envoyé un rapport à la Fédération Burkinabè de Football dans lequel il affirme qu’il a confié des tâches à Sidi Napon et que ce dernier les a mal effectuées. Depuis lors, le belge n’a plus envie de travailler avec son adjoint. Lors des séances d’entraînement Sidi Napon est presque mis à l’écart. L’impression qui se dégage, c’est que les deux hommes ne préparent pas la séance d’entrainement ensemble. Mais selon des sources proches de l’encadrement technique et de la FBF, le problème est plus profond. Une tâche mal exécutée n’est pas une raison pour refuser de travailler avec son adjoint. A l’arrivée de Sita Sangaré à la tête de la FBF, il a émis le souhait de valoriser l’expertise locale. Le recrutement de Sidi Napon comme entraîneur adjoint s’inscrivait dans l’objectif que ce dernier qui n’avait pas d’expérience dans l’encadrement d’une équipe nationale apprenne aux côtés de Paul Put. En plus, Sidi Napon qui connait mieux la mentalité des Burkinabè et l’environnement du football local etc. devait apporter ses conseils au coach titulaire pour gérer la pression.

Manque de confiance

Selon la source, le problème se situe au niveau des transferts des joueurs. La présence de l’ancien joueur des Étalons dérangerait Paul Put et Boureima Maïga manageur de Paul Put au Burkina. Ce dernier profiterait de la présence du technicien belge pour le transfert de certains joueurs qui leur rapporterait de gros sous. « Si Ibrahim Gnanou malgré les critiques est toujours convoqué, c’est pour lui trouver un contrat. Sidi a proposé à son entraîneur principal de convoqué Steeve Yago, défenseur central ainsi que le jeune Cheich Omar Bangré de Toulouse pour créer de la concurrence en défense. Il ne l’a pas écouté ». Cela n’aurait pas non plus plu à l’entraîneur adjoint qui estime que ses suggestions ne sont pas prises en compte. La tension entre les deux hommes auraient même rejaillit sur certains joueurs surnommé le groupe de Maïga qui selon d’autres sources se seraient plein auprès du ministre des sports Yacouba Ouédraogo. Mais, selon la première source, « Si Sidi Napon est toujours là, c’est à cause de Sita Sangaré. Le ministre voulait qu’il s’en aille mais le président de la FBF y est opposé». Cette situation aurait crée des frictions entre les deux hommes surtout que certains informations affirment que le choix de Paul Put n’était pas celui de Sita Sangaré. Certains joueurs des Étalons ont mal accueillis l’arrivée de Paul Put. Cela s’est fait ressentir lors de la conférence d’après match. Moumouni Dagano, le capitaine des Étalons affirmait qu’ils ont réussi à s’entendre malgré les problèmes qu’il y avait entre le coach et les joueurs. Bakary Koné, le défenseur des Étalons a souhaité plus de professionnalisme au niveau des Étalons.

Des visions de jeu différentes

Si les deux hommes sont exigeants avec leurs joueurs, ils n’ont pas la même vision de jeu. Tandis que Paul Put prône un jeu avec de longues balles, Sidi Napon lui préférerait un jeu construit avec de petites passes. Sidi Napon a même été accusé de donner des signes contraires à ceux de Paul Put lors du match contre la Centrafrique. La question qui se pose est de savoir comment cela s’est passé. En plus Sidi Napon souhaite que certains joueurs locaux soient pris en équipe nationale alors que le coach principal estime qu’ils ne sont pas encore prêts pour jouer avec les Étalons.

Pendant le match contre la Centrafrique, des signes de collaboration ont apparus entre les deux hommes lorsque les Étalons étaient en difficulté. C’était l’une des rares fois pendant lesquelles les deux hommes se sont parlés. Preuve que les deux hommes peuvent travailler ensemble s’ils mettent chacun leur ego de côté. Mais, la responsabilité revient à Sita Sangaré. Le président de la FBF doit asseoir les deux hommes et leur faire comprendre qu’ils ont obligation de travailler ensemble. Le discours à tenir est que si l’équipe échoue, l’un ne partira pas sans l’autre. Ils sont condamnés à travailler ensemble. Même si Paul Put veut remettre en cause les connaissances de son adjoint, il s’avère que ce dernier n’est pas vierge en terme de connaissances sur le football. Il a également tapé dans le ballon dans le championnat local et en équipe nationale en plus d’une éphémère carrière professionnelle. A cela s’ajoute le fait qu’il a aussi entraîné dans une équipe française même si c’est au niveau amateur.

Paul Put et Sidi Napon sont obligés de travailler ensemble

Il est de la responsabilité donc de Sita Sangaré d’emmener les deux hommes a fumer le calumet de la paix. Car, si les Étalons perdent, on ne dit pas, « Sita Sangaré a perdu », « Paul Put a été battu» « Napon s’est incliné » mais plutôt, « le Burkina Faso s’est fait battre ». S’il faut travailler à créer un esprit de solidarité au sein des joueurs, l’encadrement technique devrait être capable à faire de même. Ainsi, il faudrait faire la part des choses entre le rôle d’entraîneur et celui de manageur ou d’agent de joueurs. Tous ces réglages doivent être faits avant la prochaine CAN pour que les Étalons abordent cette compétition en toute sérénité et dans l’union.
avatar
jey
Poulain
Poulain

Messages : 178
Date d'inscription : 15/06/2009
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Message par megamonous le Mer 24 Oct 2012, 12:24

S'il est vrai que Put et Maiga dealent sur le dos du Burkina, autant se séparer d'eux tout de suite. Nous préférons perdre en alignant les hommes en forme du moment et reconnaitre la valeur de nos adversaires que d'aligner des joueurs qui sont en quête de contrat. Dans l'analyse je pense aussi que le jeu construit sur de petites passes et des dribbles nous réussit mieux. Nous avons des joueurs techniques pour ça. Il faut que Steve Yago rejoigne les étalons.Gnanou a fait ses preuves, mais si d'ici là il ne se trouve pas un club, il sera trop juste pour la compétition. La fédé nous a promis du progrès qu'elle prenne ses responsabilités. Si tant est vrai qu'il n y a pas de pérennité dans l'encadrement technique, qu'on tire les choses au clair tout de suite. Ne pourrissez pas l'atmosphère comme au Cameroun. Que chacun prenne ses responsabilités et les assume. Il faut que Sangaré tape du poing sur la table. Celui qui ne veut pas travailler pour l'intérêt du Burkina s'en aille. Nous avons assez souffert des défaites à la CAN.
avatar
megamonous
Modérateur
Modérateur

Messages : 1130
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Message par Eliséo le Jeu 25 Oct 2012, 10:33

c'est dommage tout ça. tout se met en place pour un nouveau fiasco à la prochaine. vivement que les autorités réagissent à temps pour le bonheur du public Burkinabé!
avatar
Eliséo
Super Membre
Super Membre

Messages : 927
Date d'inscription : 12/06/2009
Localisation : ABIDJAN

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Message par mazer le Jeu 25 Oct 2012, 11:06

ce qui se passe ne nous honore pas et il fallait s'attendre à ça.
Deux entraîneurs qui postulent pour le même poste ne peuvent pas parler le même langage (Antagonisme oblige)on ne veut pas de DEALER dans notre pays donc PAUL PUT et maiga out
avatar
mazer
GF-Etalons VIP

Messages : 2837
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : dakar senegal

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Manque de confiance entre les entraineurs des étalons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1073 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Ismo Zeba

Nos membres ont posté un total de 33597 messages dans 6400 sujets