Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Tournoi de l'UMEOA
Hier à 21:30 par nandok

» Fasofoot - J1
Lun 28 Nov 2016, 11:07 par la_methode

» CLASSEMENT FIFA: LE BURKINA FASO GAGNE 17 PLACES
Lun 28 Nov 2016, 10:49 par la_methode

» LIGUE 1 ORANGE CI
Mar 22 Nov 2016, 15:46 par LENANTAIS

» L’ASEC démarre en fanfare (avec un Bancé de gala)
Mar 22 Nov 2016, 11:16 par LENANTAIS

» Un burkinabé rémuant dans le championnat Tunisien
Mar 22 Nov 2016, 09:13 par flow73

» I have done a dream
Mar 22 Nov 2016, 00:33 par mazer

» Que devient Djakis?
Mar 22 Nov 2016, 00:23 par mazer

» LE PROGRAMME COMPLET DE LA CAN 2017
Sam 19 Nov 2016, 08:35 par LENANTAIS

» Plus de peur que de mal pour la FBF
Jeu 17 Nov 2016, 12:42 par LENANTAIS

» Le Burkina s'empare de la tête du groupe D
Mer 16 Nov 2016, 13:46 par LENANTAIS

» Tournoi UEMOA 2016: Tout le calendrier de la compétition
Mer 16 Nov 2016, 10:00 par LENANTAIS

» un membre du Gf en deuil
Lun 14 Nov 2016, 08:49 par la_methode

» FC king realise le grand coup du mercato d'hiver
Ven 11 Nov 2016, 12:00 par LENANTAIS

» Bancé rejoint l 'ASEC MIMOSAS
Jeu 10 Nov 2016, 20:36 par ElMagnifico

» Le début de saison des internationaux
Mer 09 Nov 2016, 13:17 par LENANTAIS

» Quelle équipe des étalons en 2022?
Mar 08 Nov 2016, 12:02 par okasapro

» La liste des 24 pour le Cap Vert
Ven 04 Nov 2016, 20:50 par ElMagnifico

» un match nul qui sonne comme une défaite
Mer 02 Nov 2016, 10:09 par LENANTAIS

» Ocansey Mandela et Dramane Nikiéma vainqueur de la coupe de Guinée
Sam 29 Oct 2016, 18:12 par mazer

Meilleurs posteurs
mazer (2757)
 
okasapro (2601)
 
LENANTAIS (2575)
 
nandok (1214)
 
ElMagnifico (1174)
 
princedelco (1145)
 
megamonous (1109)
 
kango (1015)
 
NABIL (934)
 
Dona (904)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
flow73
 
fasoboy
 
LENANTAIS
 
nandok
 
megamonous
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par soum le Mar 28 Mai 2013, 14:59

En partance pour Sétif, en Algérie, pour le match retour de l’ASFA-Yennega comptant pour les 16es de finale de la Ligue des champions africaine, pendant que nous bavardions à l’aéroport de Casablanca au Maroc, notre confrère Victorien Marie Hien aperçoit l’ex-entraîneur des Etalons Paulo Duarte en compagnie de son épouse et de ses deux enfants. L’occasion faisant le larron, nos échanges informels avec l’actuel coach des Panthères du Gabon se sont achevés par un entretien en bonne et due forme. Duarte s’est prêté à nos questions et soutient que les résultants du onze national du Burkina à la CAN 2013 en Afrique du Sud sont le fruit de son travail.







Comment se porte Duarte depuis son départ de la sélection nationale du Burkina ?



• Je vais très bien et je continue d’exercer mon métier d’entraîneur. Vous savez, c’est un métier ingrat pour la simple raison qu’on peut se retrouver d’un moment à l’autre quelque part. Les vicissitudes ne manquent pas dans ce métier, mais pour ma part, ce n’est pas la fin du monde.



Dans quel contexte êtes-vous parti du Burkina Faso ?



• (Il marque un long silence). Je ne le sais pas moi-même. (Il se reprend ensuite). Je connais les raisons puisqu’un programme a été mis en place par quelqu’un, lequel a fait croire à tout le monde que j’allais continuer avec le onze du Burkina. On a même informé les joueurs dès que nous sommes revenus de Malabo en Guinée Equatoriale après notre élimination au premier tour de la CAN 2012. Mais chemin faisant, j’ai compris qu’on ne voulait plus de moi comme entraîneur. Pour moi, c’était une bonne stratégie et il ne me restait plus qu’à faire contre mauvaise fortune bon cœur. Mon contrat n’ayant donc pas été renouvelé, j’ai souhaité bonne chance au Burkina qui m’a fait connaître et je lui garde un attachement durable malgré mon départ.

Je ne vous le cache pas, j’ai passé de bons moments dans votre pays et je n’oublierai pas que j’ai travaillé avec des collaborateurs consciencieux. Pendant mes quatre années au Burkina, j’estime avoir fait un travail sérieux avec le onze du Burkina qui était avant mon arrivée au creux de la vague. J’étais à la CAN 2010 en Angola et en 2012 en Guinée Equatoriale. C’est vrai que je n’ai pas atteint mon objectif qui était le 2e tour, mais je suis tout de même satisfait du travail accompli. Mais ce travail m’a coûté cher, surtout que chaque jour qui passe, il faut se remettre en cause et élaborer quelque chose qui réponde à mes propres attentes.

J’ai aussi une pensée pour le public sportif qui m’a soutenu et j’ai vraiment senti qu’il a fait corps avec son équipe. J’ai toujours pensé que si les joueurs ne commettent pas des erreurs individuelles, le Burkina serait capable de faire tomber de grandes équipes. Aujourd’hui, la CAN 2013 m’a donné raison et je félicite les joueurs pour avoir réalisé de grandes choses lors de cette 29e édition en Afrique du Sud. C’est merveilleux et l’équipe peut encore progresser au vu de sa prestation d’ensemble. Mais il faut songer à la renforcer pour plus d’efficacité et je pense à de jeunes joueurs qui évoluent en France, au Portugal et dans bien d’autres pays à l’extérieur. Les talents ne manquent pas et il appartient au Burkina de se donner le maximum de chances pour viser toujours haut. Avec cette place de vice-champion d’Afrique, on regarde le onze du Burkina avec beaucoup de respect.



C’est presque avec la même équipe que vous étiez en Angola et en Guinée Equatoriale, mais cela n’a pas donné les mêmes résultats. Qu’est-ce qui n’avait pas fonctionné avec vous ?



• Chaque match à son contexte, et moi, je vois les choses d’une autre façon. Je disais tantôt que j’ai fait un grand travail avec les Etalons, mais les résultats n’ont pas suivi à la CAN 2010 et 2012. Des erreurs individuelles, l’inexpérience et l’immaturité nous ont été fatales. Mais moi, j’ai toujours été patient et je savais qu’il fallait être présent à chaque édition de la CAN pour gagner en expérience et en maturité. C’est ce qui s’est concrétisé en Afrique du Sud et personnellement, je ne suis pas surpris de voir l’équipe atteindre le sommet des grandeurs. Pour revenir à votre question, j’ai eu trop de problèmes concernant les papiers de certains joueurs. Je cite, entre autres, Djakaridia Koné, Abdou Razack et Hervé Zengué. En plus de cela, la situation des joueurs tels que Wilfried Sanou (sans club), Yahaya Kébé (son club ne l’a pas libéré), Mahamoudou Kéré (suspendu lors du premier match contre l’Angola à Malabo), Madi Panandétiguiri (sans club puis rappelé à Yaoundé pour le stage après la blessure d’Issa Gouo) ne m’avait pas du tout arrangé. Or, pour cette CAN 2013, la configuration n’était pas la même et c’est avec un esprit dégagé de toute préoccupation que l’équipe est allée en Afrique du Sud. Moi, je n’ai pas eu de chance de ce côté à cause des problèmes administratifs liés aux documents de certains joueurs.



Comment vivez-vous aujourd’hui votre expérience d’entraîneur au Gabon ?



• C’est une expérience un peu pareille mais différente dans son cercle sportif. Quand on change de pays, l’environnement n’est plus le même et il faut s’y adapter. Au Gabon, le président Ali Bongo est féru de football et il ne rate jamais un match des Panthères. Depuis que je suis dans ce pays, on n’a aucune animosité à mon égard. Au Gabon, on aime le foot comme au Burkina et mon objectif est d’être aux rendez-vous footballistiques sur le continent africain.

Les Panthères avaient fait une bonne CAN en 2012 et nous devrons avancer avec d’autres ambitions.



Absentes de la CAN 2013 en Afrique du Sud, les Panthères n’ont plus que la coupe du monde 2014 au Brésil pour oublier leur déconfiture. Or, elles sont pour le moment en difficulté dans le groupe E. Pensez-vous que votre équipe pourra redresser la situation et se qualifier pour le troisième et dernier tour ?



• Quand je prenais l’équipe, les blessures de 6 titulaires nous ont fait subir un handicap sérieux. C’est pratiquement avec une équipe C que j’avais préparée les éliminatoires de la CAN 2013. Malheureusement, les choses n’ont pas marché pour nous et nous avions été éliminés par le Togo.

En ce qui concerne le Mondial brésilien de 2014, notre position est effectivement peu reluisante. Au départ, on n’avait 4 points, mais nous avions perdu notre match contre le Niger sur tapis vert, ce qui fait que nous occupons maintenant la dernière place avec 3 points -3. Quant au Burkina et au Niger, ils ont respectivement 3 points +0 et 3 points -2. Le Congo Brazzaville, lui, compte 9 points +5. Ce classement à l’issue de la troisième journée, je l’ai consigné dans mon carnet intime et je crois que la situation n’est pas alarmante. Ce bouleversement au classement est parti d’une sanction de la FIFA concernant un de nos joueurs. Moi, je ne m’occupe pas des problèmes administratifs et ma responsabilité n’est pas engagée.



Ce joueur n’est autre que Charly Moussono Moussono, et selon la commission disciplinaire de la FIFA, ce dernier a joué pour le Cameroun à la coupe du monde de Beach soccer de la FIFA à Rio de Janeiro en 2006. Etant donné qu’il a déjà joué au moins un match international ‘’A’’ pour une association, le joueur n’a pas le droit de jouer pour une autre association. Ne le saviez vous pas avant votre déplacement à Niamey pour le compte de la première journée ?



• Ecoutez, moi je suis là pour entraîner et les documents administratifs ne sont pas de mon ressort. Je vous avoue que cette sanction m’a fait mal puisque nous devons tout recommencer. Pour ne pas perdre du terrain, les joueurs sont conscients qu’ils devront se battre encore plus pour décrocher la première place qui nous donnerait droit au troisième et dernier tour. Si je récupère les blessés et que trois joueurs évoluant en Europe (Fréderic Oulo, Pedro Obieng et Bruno Ekuelé-Manga de Lorient) intègrent l’équipe, je suis sûr que dans une année le Gabon aura une équipe compétitive et redoutable. Cela me tient le plus à cœur et je préfère que les résultats tardent à venir et que demain, nous soyons sur une courbe ascendante.

En 2012, nous avions connu des moments difficiles avec les blessures dans notre camp. Mais, je ne suis pas pour autant décourager et j’ai un tempérament de gagneur. Je l’ai prouvé au Burkina et il en sera de même au Gabon où en plus de mon titre d’entraîneur, je suis le directeur technique. Peut-être que cette année ou l’an prochain, je serai chargé de former les entraîneurs nationaux et la direction technique.



En septembre prochain, vous serez à Ouagadougou pour la sixième et dernière journée du groupe E. Ne craignez-vous pas que votre équipe prenne une raclée comme le Mena du Niger le 23 mars dernier au stade du 4-Août ?



• Ce sera sûrement un match décisif dans la mesure où les concurrents auront une idée claire de leur situation avant la dernière journée. Maintenant, je trouve que vous y aller un peu trop fort quand vous parlez de raclée. Je sais que les Etalons sont en pleine confiance après leur brillant parcours à la CAN 2013. Mais je ne pense pas un seul instant que nous ferons naufrage comme le Niger. Vous savez, les matches se suivent et ne se ressemblent pas. Prendre 4 buts au stade du 4-Août signifierait que les Etalons joueraient seuls. Lors de la troisième journée contre le Congo à Pointe-Noire où nous avions perdu 1-0, c’est l’arbitre qui a gagné. Le directeur de jeu a manifestement frappé mon équipe par un arbitrage scandaleux. Nous avons demandé à ce que la FIFA ouvre une enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé à Pointe-Noire et nous attendons toujours. Les dirigeants de la Fédération gabonaise de football ont été molestés par des policiers. Ce que j’ai vu là-bas n’honore pas le football africain et c’est vraiment déplorable. A Ouagadougou, le Burkina comme le Gabon peut gagner. Je le répète, ce sera un match décisif pour les deux formations sur un terrain que je retrouverai avec plaisir.

Le stade du 4-Août m’a donné une joie immense à un moment de ma carrière. Je viendrai là-bas pour livrer un match dans la fraternité et non dans la haine. C’est vrai que je travaille dans un autre pays, mais le Burkina restera dans mon cœur toute ma vie durant.



Vous avez aimé le Burkina et ce pays vous a, en retour, adopté. Durant votre passage à la tête de la sélection nationale avez-vous regretté quelque chose dans la gestion de l’équipe ?



• J’ai façonné cette équipe en lui redonnant confiance. Qui plus est, je l’ai transformée techniquement, tactiquement et psychologiquement. Pour tout dire, j’ai laissé une marque indélébile et je ne me reproche rien dans la gestion de l’équipe. Tout au contraire, je regrette de n’avoir pas terminé le travail que j’étais venu faire. Le Mondial 2014 était mon principal objectif après notre élimination au premier tour de la CAN 2012. J’y tenais parce que j’étais convaincu que le groupe que j’avais progresserait. Je le dis avec fierté, j’ai vu juste puisqu’aujourd’hui l’équipe joue avec un autre esprit sans le moindre complexe. C’est la continuité de mon travail qui a donné les résultats en Afrique du Sud. Personne ne peut le nier et j’étais très content quand le Burkina faisait des merveilles à Nelspruit. Je partageais la joie de tous ceux qui étaient au pays. A chaque match, mon cœur battait pour les Etalons. Je serai à Ouagadougou dans quelques mois pour saluer mon public qui le mérite de mon point de vue.



Entretien réalisé à Casablanca par

Adama Ouédraogo Damiss

(Retranscription Justin Daboné)

soum
Super Membre
Super Membre

Messages : 764
Date d'inscription : 11/06/2010
Localisation : Djibo

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par BRIMO le Mar 28 Mai 2013, 15:55

OUI il a apporté sa touche à nos étalons. Il mérite qu'on le remercie.

BRIMO
Nouveau poulain
Nouveau poulain

Messages : 44
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par mazer le Mar 28 Mai 2013, 16:01

Tu es au moins reconnaissant et malgré ton départ hatif ton coeur continue de battre pour le Burkina vivement que tu aies un bon point de chute car effectivement c'est ton travail qui a payé mais le mérite revient à celui qui mis en valeur.
tout le peuple BURKINABE est reconnaissant et nous te souhaitons bon vent tu seras toujours le bienvenu au pays des hommes intègres
MERCI DUARTE

mazer
GF-Etalons VIP

Messages : 2757
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : dakar senegal

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par megamonous le Mar 28 Mai 2013, 17:01

Nous souhaitons que tu sois à la tête des panthères jusqu'à ce fameux match retour au 4 Août. Tu verras la réaction du public burkinabè à ton retour au pays des hommes intègres. Tu as effectivement fait du bon boulot en amont. Mais comme l'a su bien dit Lenantais, tu t'es fourvoyé en refusant la concurrence et instaurant une sorte de camaraderie dans le boulot. Mais il n'en demeure pas moins que tu as été d'un apport incommensurable pour notre onze fanion. Vivement ton retour au temple du ballon de Gounghin.

megamonous
Modérateur
Modérateur

Messages : 1109
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : ouagadougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par LENANTAIS le Mar 28 Mai 2013, 17:12

La DUARTEMANIA a vécu.Ce monsieur a quand même fait rêver le public sportif burkinabè à un moment donné.
Il a reussi en son temps à révolutionner notre équipe nationale avec sa fougue de jeunesse et ça il faut lui rendre un bel hommage.
Comme lui même l'a souligné,le sport est très ingrat.Il a fait sa partition et PUT est entrain de parfaire l'équipe.
Bon vent donc à toi Paulo Rebelo DUARTE pour nous avoir redonné du plaisir à un moment où nous avions perdu espoir et vivement que ta nouvelle aventure t'apporte beaucoup de joie et de bonheur même si actuellement les choses ne tournent pas rond comme tu l'aurais souhaité.

LENANTAIS
Journaliste
Journaliste

Messages : 2575
Date d'inscription : 10/06/2009
Localisation : BOBO DIOULASSO

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par Eliséo le Mar 28 Mai 2013, 18:36

Mr Duarté, personne ne peux nier que tu ais fait un grand travail au burkina. que le Tout Puissant t'accompagne!

Eliséo
Super Membre
Super Membre

Messages : 900
Date d'inscription : 12/06/2009
Localisation : ABIDJAN

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par yibi le Ven 31 Mai 2013, 18:08

on lui reconnait ça!un mr très atif qui aime son métier. Moi je trouve que l’expérience dans la gestion d'un groupe a été sa contre performance. Il mérite notre respect. Il sera un grand coach à l'age de put aujourd'hui.

yibi
Nouveau poulain
Nouveau poulain

Messages : 41
Date d'inscription : 15/08/2012
Localisation : ouaga

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par klogdrem1 le Sam 01 Juin 2013, 08:25

Je ne suis pas d'accord avec DUARTE,après les pères fondateurs tous ceux qui arrivent viennent parfaire le travail de l'autre même lui est venu au FASO parfaire le travail d'un certain SABOTEUR,SIDIKI DIARRA,WALIKEN AMOUKRA,OTTO FITCHER,BERNARD TROUSSIER,PETER OUBERDJAN etc....Tu es au GABON entrain de parfaire le travail de ton prédécesseur actuel coach du MENA du NIGER mais malheureusement pour toi le GABON est entrain de s'écrouler.Je ne doute pas de ta compétence chacun a ses limites,tu es arrivé au BURKINA à tes limites et je te dis merci pour le travail accompli ainsi va la vie(pardon le sport)

klogdrem1
Super Membre
Super Membre

Messages : 823
Date d'inscription : 07/04/2011
Localisation : BOBO DIOULASSO

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: Paulo Duarte : “Les Etalons ont récolté le fruit de mon travail”

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1070 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sibiry ouattara

Nos membres ont posté un total de 32819 messages dans 6198 sujets