Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Burkina #Gabon: Banou s'explique.
Hier à 13:45 par ElMagnifico

» Le Onze problable de Duarte face a la Guinéé Bissau
Hier à 07:27 par NABIL

» Burkina #Gabon: Banou s'explique.
Sam 21 Jan 2017, 17:03 par NABIL

» CAN 2017 - Gabon 1-1 Burkina
Ven 20 Jan 2017, 16:56 par princedelco

» CAN 2017 : « Les Etalons ont toujours leur destin en mains »
Ven 20 Jan 2017, 16:53 par princedelco

» Pitroipa et jonathan zongo out pour le reste de la can
Jeu 19 Jan 2017, 11:04 par la_methode

» Enfin la liste des 23 forumistes pour la CAN 2017
Mer 18 Jan 2017, 22:17 par ElMagnifico

» Le Onze probable contre le Gabon
Mer 18 Jan 2017, 13:41 par yabre

» CAN 2017 : Ou est passé l'entraineur?
Mer 18 Jan 2017, 12:14 par megamonous

» CAN 2017 - Burkina 1-1 Cameroun
Mar 17 Jan 2017, 15:32 par megamonous

» Réaction de yacouba Coulibaly.
Mar 17 Jan 2017, 12:45 par LENANTAIS

» Encore Burkina &Gabon!
Mar 17 Jan 2017, 12:39 par LENANTAIS

» Charles Kaboré : « Je veux bien terminer en beauté cette coupe d’Afrique »
Lun 16 Jan 2017, 08:24 par ElMagnifico

» ce que pensent les camerounais
Sam 14 Jan 2017, 11:32 par loptimist

» CAN 2017 :le top 11 des plus vieux briscards.
Sam 14 Jan 2017, 11:03 par loptimist

» Alain Traoré, Médecin des Etalons : « Sur le plan de la santé, on peut dire que tous les joueurs se portent bien »
Ven 13 Jan 2017, 14:52 par motto-motto

» Yacouba Coulibaly, sociétaire du RCB en route pour la CAN : « Je suis comme l’ambassadeur du football local au sein de l’équi
Ven 13 Jan 2017, 10:09 par princedelco

» CAN 2017 : Les Burkinabè du Gabon s’organisent pour soutenir les Étalons
Ven 13 Jan 2017, 09:58 par princedelco

» CAN 2017: le onze des jeunes loups de la Coupe d’Afrique
Ven 13 Jan 2017, 09:49 par princedelco

» L'arrivée des lions indomptables retardée à cause d'une probable histoire de prime
Ven 13 Jan 2017, 09:44 par princedelco

Meilleurs posteurs
mazer (2774)
 
okasapro (2626)
 
LENANTAIS (2610)
 
nandok (1214)
 
princedelco (1198)
 
ElMagnifico (1188)
 
megamonous (1124)
 
kango (1015)
 
NABIL (948)
 
Eliséo (906)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
princedelco
 
LENANTAIS
 
flow73
 
okasapro
 
loptimist
 
megamonous
 
NABIL
 
mazer
 
ElMagnifico
 
la_methode
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Burkina Faso-Algérie : l’heure de vérité sonne pour Halilhodzic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh Burkina Faso-Algérie : l’heure de vérité sonne pour Halilhodzic

Message par soum le Ven 11 Oct 2013, 15:03

FOOTBALL
Burkina Faso-Algérie : l’heure de vérité sonne pour Halilhodzic

Une fois n’est pas coutume, l’entraîneur de la sélection algérienne de football, Vahid Halilhodzic, est resté "muet" avant d’affronter le Burkina Faso samedi à Ouagadougou en barrage aller qualificatif à la coupe du monde-2014 au Brésil, refusant de faire la moindre déclaration aux journalistes à propos de cette rencontre.

Le technicien bosnien est allé même jusqu’à "hausser le ton" devant un confrère de la télévision nationale qui insistait pour l’interviewer à son arrivée vendredi avec ses poulains à Ouagadougou. Une attitude traduisant, selon les observateurs, cette grosse pression à laquelle est soumis Halilhodzic.
C’est que l’homme ne veut pas connaître la même désillusion que celle vécue en Afrique du Sud, lorsque les Verts avaient quitté la précédente édition de la coupe d’Afrique dès le premier tour, alors que tout le monde leur prédisait d’atteindre au moins le dernier carré de l’épreuve.
Un fiasco qui avait mis le Bosnien dans l’£il du cyclone, avant que le président de la fédération algérienne, Mohamed Raouraoua, ne vienne à son secours en lui renouvelant sa confiance contre vents et marrées. Une décision qui s’est avérée sage, aux yeux des spécialistes, comme le témoigne la qualification des coéquipiers de Madjid Bougherra à l’ultime phase donnant accès au mondial brésilien.
Mais Halilhodzic sait pertinemment que si par malheur il ne réussit pas à mener les Verts dans le pays du "Samba", sa cote prendrait un sérieux coup. Le fait qu’il répétait, quelques semaines avant ce premier rendez-vous contre les Etalons, qu’il était " très inquiet quant à l’état de forme de ses protégés" dont la plupart manquent de temps de jeu au niveau de leurs clubs respectifs, renseigne, on ne peut plus de ses craintes, d’où son attitude actuelle vis-à-vis la presse.
Participer au Mondial est aussi un défi personnel pour lui
Devant ses protégés, Halilhodzic, arrivé à la barre technique du "Club Algérie" en juillet 2011, ne cesse de marteler qu’un quelconque échec dans ces barrages démolirait un travail de deux années durant lesquelles il s’était efforcé à redonner à l’équipe nationale son blason terni.
Une manière pour lui de mettre en exergue l’importance de cette étape décisive qu’il vit avec la sélection algérienne. Cette étape est la plus importante aussi dans sa carrière d’entraîneur, lui qui n’a toujours pas digéré son éviction des commandes techniques de la sélection ivoirienne quelques mois seulement avant la coupe du monde de 2010. Pourtant, il avait contribué grandement dans la qualification des Eléphants à ce rendez-vous, avec à la clé un parcours sans faute dans les éliminatoires.
L’ancien attaquant du Paris saint Germain veut ainsi prendre sa revanche sur le sort, en réservant un ticket pour le Brésil. Il sait d’ailleurs pertinemment qu’il ne connaîtra pas le même sort avec l’équipe algérienne s’il venait de la qualifier au prochain Mondial. Au contraire, il sera porté sur les épaules.
Une distinction que Halilhodzic ne veut pas rater, lui qui avait déclaré à l’issue du précédent match contre le Mali, faire du Mondial brésilien "un défit personnel". Tout cela ne fait, en vérité, que faire monter la pression sur les épaules de l’entraîneur national, à qui tout le monde est prêt à tout pardonner s’il parvient à damer le pion à son homologue belge des Etalons, Paul Put.

soum
Super Membre
Super Membre

Messages : 764
Date d'inscription : 11/06/2010
Localisation : Djibo

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1071 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Delpi

Nos membres ont posté un total de 33096 messages dans 6259 sujets