Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Malaga : ça se complique pour Bakary Koné
Aujourd'hui à 14:50 par fasoboy

» Les effectifs du fasofoot
Mer 07 Déc 2016, 09:40 par flow73

» Fasofoot J2
Dim 04 Déc 2016, 17:21 par flow73

» Tournoi de l'UMEOA
Ven 02 Déc 2016, 21:30 par nandok

» Fasofoot - J1
Lun 28 Nov 2016, 11:07 par la_methode

» CLASSEMENT FIFA: LE BURKINA FASO GAGNE 17 PLACES
Lun 28 Nov 2016, 10:49 par la_methode

» LIGUE 1 ORANGE CI
Mar 22 Nov 2016, 15:46 par LENANTAIS

» L’ASEC démarre en fanfare (avec un Bancé de gala)
Mar 22 Nov 2016, 11:16 par LENANTAIS

» Un burkinabé rémuant dans le championnat Tunisien
Mar 22 Nov 2016, 09:13 par flow73

» I have done a dream
Mar 22 Nov 2016, 00:33 par mazer

» Que devient Djakis?
Mar 22 Nov 2016, 00:23 par mazer

» LE PROGRAMME COMPLET DE LA CAN 2017
Sam 19 Nov 2016, 08:35 par LENANTAIS

» Plus de peur que de mal pour la FBF
Jeu 17 Nov 2016, 12:42 par LENANTAIS

» Le Burkina s'empare de la tête du groupe D
Mer 16 Nov 2016, 13:46 par LENANTAIS

» Tournoi UEMOA 2016: Tout le calendrier de la compétition
Mer 16 Nov 2016, 10:00 par LENANTAIS

» un membre du Gf en deuil
Lun 14 Nov 2016, 08:49 par la_methode

» FC king realise le grand coup du mercato d'hiver
Ven 11 Nov 2016, 12:00 par LENANTAIS

» Bancé rejoint l 'ASEC MIMOSAS
Jeu 10 Nov 2016, 20:36 par ElMagnifico

» Le début de saison des internationaux
Mer 09 Nov 2016, 13:17 par LENANTAIS

» Quelle équipe des étalons en 2022?
Mar 08 Nov 2016, 12:02 par okasapro

Meilleurs posteurs
mazer (2757)
 
okasapro (2601)
 
LENANTAIS (2575)
 
nandok (1214)
 
ElMagnifico (1174)
 
princedelco (1145)
 
megamonous (1109)
 
kango (1015)
 
NABIL (934)
 
Dona (904)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
flow73
 
fasoboy
 
loptimist
 
mohamedkam
 
LENANTAIS
 
nandok
 
lapampa
 
megamonous
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
nandok
 
princedelco
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



le jour où Pit nous est né

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh le jour où Pit nous est né

Message par gdays le Mer 08 Jan 2014, 17:00

Meilleur joueur de la CAN et footballeur Burkinabè de l’année 2013, Jonathan Pitroipa s’est définitivement fait une place parmi les plus grands du continent. Mais beaucoup ignorent que la belle histoire commença un soir d’octobre 2006.

Pour les registres de l’Etat civil de Ouagadougou et Pour sa famille, Jonathan Pitroipa est né le 12 avril 1986. Pour les supporters des Etalons, leur astre bienveillant est apparu dans le ciel sombre du stade du 4 Août, la nuit du 7 octobre, de l’an de grâce 2006. Ce jour-là, les Etalons reçoivent les Lions de la Teranga, pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2008. Devant l’armada offensive des quarts de finalistes du mondial 2002 (Diouf, Bouba Diop, Henri et Diomansi Camara), le public qui prend d’assaut le temple du football burkinabé, ce samedi soir, ne se fait guère d’illusions sur les chances de son équipe. Les plus lucides sont venus voir les stars africaines plutôt que de rêver à un improbable exploit des leurs. Pour cause : les Etalons sont dans un piteux état ! Non qualifié à CAN 2006, le football burkinabè connaît une crise profonde marquée par une bataille de leadership. Le banc des Etalons est un véritable siège éjectable. Jean-Paul Rabier et Bernard Simondi en font l’amère expérience.

Dans le marasme total, le public réclame à cri et à cor le retour du héros national, Drissa Traoré « Saboteur ». Le pompier Saboteur s’enlise dès son premier match. Son choix d’écarter certains cadres et de doper la sélection à forte dose de joueurs locaux s’avère être un pari perdant. Le Burkina tombe d’entrée 1-2 à Der Es Salam devant la Tanzanie. Et voici le Sénégal et ses étoiles confirmées qui débarquent à Ouagadougou. S’il révélera être plus tard, plus pyromane (vestiaire disloqué, élimination prématurée, viré au bout de 5 journées, procès contre la fédération et guerre ouverte avec le ministre Jean-Pierre Palm) que pompier, Saboteur va pourtant réussir ce soir-là un coup de maître. Contre toute attente, il lance dans le grand bain trois juniors : Bakari Koné, Charles Kaboré et surtout Jonathan Pitroipa. Un quatrième, Issouf sanou entrera à la mi-temps. Si à la fin de la rencontre, tous sont accrédités d’un bon match, c’est Pitroipa qui récoltera toute la gloire, les crépitements des flashes des photographes avec. Placé sur le flanc gauche de l’attaque, « Pit » livra le match parfait. Virevoltant, percutant, déroutant, l’ancien de Planète Champions mettra à genoux, à lui tout seul, la défense sénégalaise. Il ridiculise Habib Beye, capitaine l’Olympique de Marseille à l’époque. Agacé par les dribles à répétitions, le latéral droit tombe dans la brutalité. Il récoltera un carton jaune pour « l’ensemble de son œuvre ». Beye s’en tire pourtant beaucoup mieux que son compère de la défense centrale, Pape Malickou Diakhaté. A force de lui donner le tournis, et à lui casser régulièrement les reins, Pitroipa finit par rendre littéralement fou le libéro Sénégalais. Diakhaté commettra l’irréparable à la 59ème minute. Bilan : pénalty plus carton rouge. Narcisse Yaméogo transformera l’occasion. A 10, les Lions assisteront impuissant, depuis la première loge, au récital du maestro Burkinabè. Juché sur les épaules de Saboteur à la fin du match, « Pit » savoure son premier tour d’honneur.


Génie inconstant

Dans la tribune de presse, les qualificatifs pleuvent : feu-follet, brillant dribbleur, déroutant, génial. Mais les seuls mots à même de cerner la personnalité du joueur sont prodige et génie ! Voir ce frêle attaquant (1,76m pour 60 kg) tourner en bourrique des géants de près de 2 mètres relève tout simplement du prodige. Génie, il l’est aussi car insaisissable et ondoyant. Mais voilà comme tout génie, celui qui compte une dizaine de chansons à sa gloire, est imprévisible ! Capable à lui tout seul de vous faire gagner un match et de traverser le prochain comme un fantôme, traînant son mal-être aux quatre coins du terrain. Les mois et les années qui suivirent sa première cape sont marqués de moments de fulgurances et de passages à vide jusqu’à la CAN sud-africaine en 2013. Le style aérien de « la mobylette d’Antonnetti » enchante toute l’Afrique et conduit le Burkina en finale. Le malheureux épisode de l’arbitre Tunisien, Slim Jedidi, accroît l’amour de tout un continent pour l’un de ces derniers virtuoses. Dans ce foot moderne trop physique, Pitroipa apporte une touche de poésie, de rêves et de plaisir enfantin à l’instar de Ronaldinho, Okocha ou Abedi Pélé. 7 ans après son premier match avec la sélection, les spectateurs présent en ce jour au stade mesurent toute la grâce qui leur a été faite : assister à l’éclosion d’un talent pur.

gdays
Etalon
Etalon

Messages : 241
Date d'inscription : 18/01/2013
Localisation : Banfora

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par rascodame le Mer 08 Jan 2014, 22:19

Bon résumé sur ce talent du foot burkinabé.

rascodame
Journaliste
Journaliste

Messages : 468
Date d'inscription : 08/04/2013
Localisation : Bobo

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par loptimist le Jeu 09 Jan 2014, 06:57

j'ai les larmes aux yeux tu as trouvé les mots justes qui me manquaient pour dire qui est Pitroipa. c'est simplement un génie et nous lui souhaitons tout le bonheur

loptimist
Niveau PITROIPA
Niveau PITROIPA

Messages : 513
Date d'inscription : 30/10/2013
Localisation : koudougou

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par nablasco le Jeu 09 Jan 2014, 08:43

tout a été dit. merci pour le beau résumé

nablasco
Grand Etalon
Grand Etalon

Messages : 332
Date d'inscription : 05/01/2010
Localisation : Ouaga

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par okasapro le Jeu 09 Jan 2014, 09:06

merci de nous faire revivre se grands moment avec la selection.

okasapro
Animateur
Animateur

Messages : 2601
Date d'inscription : 07/08/2009
Localisation : abidjan

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par mazer le Sam 11 Jan 2014, 09:51

Si il est inconstant aujourd'hui je pense que c'est la maladie de son papa qui le déstabilise et malheureusement il est décédé.
Il va revenir en forme et marquer beaucoup de buts et ce garçon tout comme ALINO et autres nous amèneront un jour LE BALLON D'OR wait and see

mazer
GF-Etalons VIP

Messages : 2757
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : dakar senegal

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par doulwadas le Mer 15 Jan 2014, 13:02

toutes mes condoléances à la famille Pitroipa, et bon vent à notre Pit national. merci à toi de nous rapeller tous ces moments

doulwadas
Niveau PITROIPA
Niveau PITROIPA

Messages : 523
Date d'inscription : 16/06/2009
Localisation : Ouagadougou (BF)

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: le jour où Pit nous est né

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1070 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sibiry ouattara

Nos membres ont posté un total de 32827 messages dans 6201 sujets