Le coup d’envoi ce 25 Octobre du championnat national de première division m’offre l’agréable moment de m’adresser encore à la grande famille du football burkinabé, mais également aux partenaires de notre sport roi.
Amis sportifs, amoureux du ballon,
Après quelques semaines de repos, nous sommes de retour au devant de la scène nationale pour une nouvelle saison sportive, que je souhaite fructueuse pour chacun et chacune de nous, même si la logique veut qu’à la fin il y ait un vainqueur. 
Cette année encore, elles seront seize (16) équipes sur la ligne de départ. Je voudrais saluer celles qui se sont maintenues, et souhaiter la bienvenue au Canon du Sud et au Bankuy Sport de Dédougou. La montée en première division d’un club de l’intérieur me réjouit à plus d’un titre, puisqu’elle confère au championnat un caractère encore plus national, chose que j’appelle de tous mes vœux. La preuve est aussi donnée à travers la délocalisation de la cérémonie d’ouverture. En effet, c’est Dédougou qui est à l’honneur, et je m’en voudrai de ne pas saluer tous les fils et filles de la localité pour leurs efforts multiples ayant permis au Bankuy Sport d’accéder en division supérieure. Le championnat 2014-2015 sera âprement disputé, et la fédération qui a entrepris son professionnalisation, fonde l’espoir qu’il soit d’un bon niveau. J’invite par conséquent, les différentes équipes à donner le meilleur d’elles-mêmes, mais dans un esprit de Fair Play. J’exhorte les arbitres à persévérer dans la quête de l’excellence, et les supporters à cultiver la tolérance. A la presse dans son ensemble, je lui dis merci pour le soutien constant, tout en lui demandant de prendre toute la place qui est la sienne dans cette compétition, mais des critiques qui permettent aux différents acteurs de s’améliorer. 
Mes remerciements et toute ma reconnaissance vont également à l’endroit des partenaires du football national. Merci de contribuer au rayonnement de notre sport roi, et à l’épanouissement de la jeunesse burkinabé. A ceux qui hésitent encore à se joindre à nous, je leur tends la main, afin qu’ensemble, nous bâtissions une grande nation de football. Mention spéciale au Ministère des Sports et des Loisirs et à travers lui, le gouvernement burkinabé pour les efforts toujours croissants. Cette année, c’est une enveloppe de près de 480 millions de FCFA qui est débloquée sous de bourses pour les joueurs de D1 & D2. Une mesure incitative qui va à n’en pas douter, mettre du boom dans les cœurs des heureux bénéficiaires, et les amener à mouiller le maillot au grand bonheur de leurs clubs respectifs. La Fédération pour sa part, et malgré la modestie de ses moyens a également pris la décision de porter la subvention aux clubs de D1 à 7 millions 500.000 FCFA, et les réflexions sont en cours pour les D2, D3 et le football féminin. 
Amis sportifs, amoureux du ballon rond
Facteur de paix et de cohésion sociale, le football doit nous unir dans notre diversité socio culturelle, et non nous diviser. Puisse cette saison sportive qui s’ouvre au football, cimenter davantage notre tissu social, et renforcer davantage l’idéal du vivre ensemble entre les fils et filles du Burkina. 
Vive le foot, 
Vive le Burkina. 
Colonel Sita SANGARE
Officier de l’Ordre de National