Pour Paul Put le facteur psychologique avant d’entamer une compétition aussi relevée que la Coupe d’Afrique est très important. La tête pensante des Etalons a donné les raisons du choix de la ville de Nelspruit pour préparer son équipe. "C’est une ville qui nous a donné beaucoup de bonheur et on a été bien accueillis là-bas en 2013. C’est important que les joueurs soient à l’aise et aient un bon esprit pour se préparer", a fait savoir le technicien belge avant d’ajouter que "il faut se préparer sainement pour ne pas encaisser des buts. C’est ce qu’on a fait en 2013 et on a été la meilleure défense du tournoi ".

Pour rappel, le Burkina Faso est logé dans le groupe A et évoluera dans la ville de Bata en compagnie de la Guinée Equatoriale, le Congo et le Gabon. Les Etalons joueront leur premier contre le Gabon justement, le 17 janvier à 19h00 TU.