L'international Burkinabé rejoue l'histoire pour démontrer pourquoi le match Afrique du Sud / Sénégal ne doit pas être rejoué. Dans son argumentaire, l'Etalon tacle sévérement la FIFA. Pour Aristide Bancé, « le Burkina gêne, dérange dans ces éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018 ». Il faut dire qu'il a raison de s'inquiéter. La décision de la FIFA relance complètement les données dans la Poule D du Sénégal, Afrique du Sud, Burkina Faso et Cap Vert. Les Burkinabés voient leur place de leader sérieusement menacée.