Le Grand Forum des Etalons du Burkina Faso
Bienvenue sur le plus Grand Forum des Etalons

Le système nous informe que vous n'êtes pas connecté ou pas encore membre !

Merci de vous inscrire pour profiter entièrement du forum et contribuer à son développement.


E-mail : contact@gfetalonsburkina.com

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Préparation CHAN 2018 : «On va mettre l’accent sur tous les points » (Saboteur)
Ven 12 Jan 2018, 08:35 par princedelco

» Etalons : Paulo Duarte prolonge jusqu’en 2019
Ven 12 Jan 2018, 08:07 par princedelco

» Royal Antwerp : Jonathan Pitroipa au rebond en Belgique
Lun 08 Jan 2018, 16:47 par princedelco

» 2017, le bilan des Étalons (4/4) : L' attaque
Jeu 28 Déc 2017, 17:20 par Eliséo

» 2017, le bilan des Étalons (2/4) : La défense
Jeu 28 Déc 2017, 17:08 par Eliséo

» Ahmed Toure, Le Simba de l'asec
Ven 22 Déc 2017, 17:35 par mazer

» 2017, le bilan des Étalons (3/4) : Le milieu
Ven 22 Déc 2017, 09:49 par LENANTAIS

» 2017, le bilan des Étalons (1/4) : État des lieux général
Mar 19 Déc 2017, 10:30 par LENANTAIS

» Crystal Palace et West Bromwich Albion visent Charles Kaboré
Lun 18 Déc 2017, 10:06 par princedelco

» États-Unis: Déjà 28 buts pour Alimata RABO avec Oklahoma
Mer 06 Déc 2017, 09:37 par nablasco

» Ajax : la révélation Hassane Bandé a signé ! l
Mar 05 Déc 2017, 11:33 par nablasco

» Hassane Bande: L'Ajax propose 9,5 millions d'€ pour le recruter
Lun 04 Déc 2017, 16:35 par nablasco

» Fenêtre des pros : Bandé à Malines jusqu’en 2021 mais…
Lun 04 Déc 2017, 10:38 par Ismo Zeba

» TOP TEN CLASSEMENT FIFA ZONE AFRIQUE 23/11/2017
Jeu 23 Nov 2017, 15:08 par LENANTAIS

» Aristide Bancé : « Je ne suis pas votre esclave, je rentre chez moi »
Mar 21 Nov 2017, 18:37 par mazer

» TOUTE L'EUROPE VEUT BANDE
Lun 20 Nov 2017, 10:18 par princedelco

» CHAN 2018/ LE BURKINA DANS LE GROUPE D
Dim 19 Nov 2017, 12:54 par mazer

» Le onze de demain
Dim 19 Nov 2017, 11:11 par mazer

» Charles Kaboré : « Valorisons nos jeunes, c’est important »
Ven 17 Nov 2017, 08:30 par princedelco

» Mondial 2018 : Les Etalons n’iront finalement pas en Russie
Ven 17 Nov 2017, 08:30 par flow73

Meilleurs posteurs
mazer (2887)
 
LENANTAIS (2725)
 
okasapro (2666)
 
princedelco (1332)
 
nandok (1217)
 
ElMagnifico (1193)
 
megamonous (1131)
 
kango (1015)
 
NABIL (977)
 
Eliséo (931)
 

Les posteurs les plus actifs du mois
princedelco
 
lapampa
 

Ceux qui commencent le plus de sujets
mazer
 
okasapro
 
LENANTAIS
 
kango
 
soum
 
princedelco
 
nandok
 
Dona
 
Eliséo
 
Crystal
 

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



2017, le bilan des Étalons (1/4) : État des lieux général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

uujh 2017, le bilan des Étalons (1/4) : État des lieux général

Message par flow73 le Lun 18 Déc 2017, 10:36

L'année 2017 s'achève, c'est le temps des bilans, celui qui vient juste avant les résolutions. Dans un premier épisode nous allons analyser le visage général que nous a montré cette équipe nationale du Burkina Faso, avant de revenir plus en détail sur les performances poste par poste.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un bilan mitigé :
Avec la CAN au Gabon et la qualification en Coupe du monde, l’année de 2017 aurait pût être une année historique pour le football burkinabé. Mais les dieux du football en ont décidé autrement. Si sur le plan footballistique les étalons ont montré de belles choses, un certain manque de constance et parfois un peu de malchance font que l’on termine l’année avec un gout d’inachevé. Parfois cela ne s’est joué à rien, à deux tirs au but manqués par nos jeunes pépites lors de la demi-finale de la CAN, dans un match qu’ils auraient mérité de remporter. Parfois cela a été dû à des défaillances collectives (peu nombreuses mais retentissante), comme lors du match retour en Afrique du Sud soldé par une cinglante défaite 3-1. Ou encore par la faute du destin, lorsque la Fifa décide de refaire jouer un match (décision inédite) pourtant perdu par les sénégalais (ce qui arrangeais bien les affaires du Burkina Faso).
 
Pourtant, les résultats sont tout à fait honorables, avec une troisième place à la CAN et une lutte jusqu’au bout pour se qualifier à la coupe du monde. Mais nous ne pouvons qu’être, non pas déçu, mais frustré de voir cette belle équipe, pleine de potentiel, ne pas arriver à l’exprimer totalement ou du moins sur tous ces matchs. Ce n’est pas le talent qui lui manque. Mais, à l’image de ses dirigeants qui se sont démenés pour contester une décision, qui certes pose des questions, plutôt que de se concentrer sur les matchs à venir ; à l’image d’un coach qui dit à ses joueurs de gagner du temps dans un match où les Étalons mené facilement 3-0, ce qui lui manque à cette équipe c’est un peu de rigueur et surtout de la confiance en elle, de croire en ses chances.


La fin d'un cycle ?

Comme dans le football moderne on aime bien parler de « cycle », la question doit alors se poser : Le Burkina arrive t’il à la fin dans cycle, qui aurait début en 2012 déjà sous la coupe de Paulo Duarte et connu son apogée l’année suivante avec la finale perdue lors de la CAN 2013 ?
 
Il est sûr que beaucoup de joueur qui ont connut la CAN 2013 ont disputé leur dernière chance de jouer une coupe du monde. Certain prendrons peut-être leur retraite avant même la prochaine CAN. S’ils ont tous encore des services à rendre, il va falloir faire de la place pour la nouvelle génération et pour cela faire des choix. Dans le secteur offensif Préjuce Nakoulma, Aristide Bancé et Jonathan Pitroipa ont tous dépassé les 30 ans. Si Préjuce ne montre pour l’instant aucun signe de déclin, il n’en va pas de même pour les deux autres qui sont actuellement sans club. La situation est encore pire pour Jonathan qui n’a joué depuis près d’un an. On pourrait ajouter à cette liste Alain Traoré, a qui la carrière n’a jamais décollé et s’est exilé aux Émirats.
 
De son côté le capitaine Charles Kaboré, se pose encore la question sur son avenir en sélection et il se pourrait bien qu’il passe le flambeau à Bakary Koné qui n’a encore jamais évoqué un éventuel départ. Le général Bako du haut de ses 29 ans peut encore rendre de précieux service à un poste de défenseur central qui exige de l’expérience. D’autant plus qu’il est au meilleur de sa forme dans son club strasbourgeois. Enfin, le doyen de cette équipe Daouda Diakité, pour rester encore quelques temps malgré son âge, protégé par son rôle de gardien remplaçant qui exige de lui plus de présence dans le vestiaire que sur le banc.
 
Si beaucoup de joueurs vont prendre leur retraite d’ici la prochaine CAN en 2019, l’efficacité d’un renouvèlement brutal d’un effectif reste à prouver. Le défit va être d’arriver à gérer la transition entre les plus jeunes et les vieux sans que ceux-ci empêchent l’éclosion des futurs talents. Et il n’y aura pas de joueur mieux placer que Bertrand Traoré, qui à seulement 22 ans compte déjà plus d’une quarantaine de sélection, pour faire ce lien.



La nouvelle génération pousse.

Mais à l’image de Bertrand l’équipe compte déjà de nombreux jeunes bien établis dans le onze de départ. On pense notamment à des joueurs comme Hervé Koffi, Steeve Yago, Yacouba Coulibaly, Issouf Dayo ou encore Blati Touré qui ont tous moinse de 26 ans et sont les futurs cadre de cette équipe.
 
Derrière eux une génération pleine de promesse est entrain de pousser. Si le monégasque Dylan Ouédraogo représente l’avenir de la défense, ils sont nombreux à se bousculer pour les postes offensifs. Cyrille Bayala a lui déjà fait son petit trou en participant à la CAN 2017 mais d’autres ne demandent qu’à percer. Zakaria Sanogo et Hassan Bandé ont fait forte impression lors du dernier match de la saison et ont marqué des points au près du sélectionneur. Mais il faudra aussi compter sur les Abdoul Aziz Ki, Yaya Banhoro, Abdoul Sirima ou encore le très jeune mais déjà prometteur Franck Lacina Traoré.
 
Paulo Duarte aura tout le loisir de faire des tests puisque le prochain match officiel ne sera pas disputé avant septembre 2018. Mais ceci à condition que la FBF trouve des matchs amicaux contre des équipes de bon niveau et non sélection de U19, de joueur locaux ou d’équipe bis comme elle en a l’habitude. Espérons que l’entourloupe du match amical contre la sélection du Chili n’aura pas trop nuit à la réputation de la fédération burkinabé.
 
L’année 2018 s’annonce donc comme une simple année de réglage, puisqu’il n’y aura que quatre match officiel, qu’il faudra par ailleurs ne pas raté pour ce qualifier facilement à la CAN 2019…



Flo, le 18/12/2017

avatar
flow73
Etalon
Etalon

Messages : 246
Date d'inscription : 27/12/2014
Localisation : chambery

http://www.fasotalents.hebergratuit.net/

Revenir en haut Aller en bas

uujh Re: 2017, le bilan des Étalons (1/4) : État des lieux général

Message par LENANTAIS le Mar 19 Déc 2017, 10:30

Bien résumé Flow73 et merci pour tout. Espérons que DUARTE puisse négocier beaucoup de bons matchs amicaux d'ici la coupe du monde 2018 afin de pouvoir bien tester les jeunes qui frappent à la porte et ainsi pouvoir doubler les différents postes en attendant la suite des éliminatoires de la CAN 2019.
En tout cas l'avenir semble très prometteur pour nos ETALONS à condition que DUARTE sache faire bon dosage entre les anciens et les nouveaux.
avatar
LENANTAIS
Journaliste
Journaliste

Messages : 2725
Date d'inscription : 10/06/2009
Localisation : BOBO DIOULASSO

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stats

Statistiques
Nous avons 1073 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Ismo Zeba

Nos membres ont posté un total de 33819 messages dans 6482 sujets